Le succès du chauffage au bois pour diminuer sa facture énergétique

Le centre d'accueil de Savaghju, près de Vizzavona sur la commune de Vivario (Haute-Corse), a réduit de 40% ses dépenses énergétiques grâce à un système de chaudière à granulés. Reste à organiser la filière bois, car pour l'instant les copeaux sont importés.

Avec 9.000 euros d'économie depuis le mois de janvier, le centre de Savaghju devrait amortir son investissement en cinq ans. Un exemple à suivre selon son directeur Jean-François De Marco. "On a économisé 43% (...) par rapport à la consommation de gaz, ce qui nous a fait baisser le prix du kWh produit de 12,5 centimes à 8 centimes". 

L'Etat, l'Europe et la Collectivité territoriale de Corse ont apporté près des 60% des 100.000 euros nécessaires à l'installation. Tous veulent encourager ce procédé qui a fait ses preuves, notamment environnementales, bien moins polluant que les autres systèmes électriques. "C'est tout-à-fait transposable pour tous les établissements publics" insiste Pascal Vivarelli, président de l'association départementale de la Haute-Corse PEP. 

"Il y a eu une estimation du mix électrique en Corse en 2011 qui s'élève à 637 grammes de CO2 par kWh, c'est-à-dire dix foix plus que le niveau national", selon Anne Ballereau, Sous-préfete de Calvi.

Les particuliers peuvent également s'équiper, rappelle encore la conseillère territoriale Maria Guidicelli. "Il y a des financements de la Collectivité territoriale, mais au-delà de soutenir l'investissement en tant que tel, il faut soutenir la filière pour qu'elle produise le combustible".

Car c'est là que le bât blesse : Bien que la ressource bois soit sous-exploitée en Corse, les granulés sont produits sur le continent.

Reportage de Marie-France Giuliani, Thierry Guespin, Rosanne Morere

durée de la vidéo : 00h01mn51s
©INA


éé

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité