• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

De la fluorescéine pour tracer les cours d'eau souterrains de la grotte de Carpineto

07/12/14 - De la fluorescéine pour tracer les cours d'eau souterrains de la grotte de Carpineto / © FTVIASTELLA
07/12/14 - De la fluorescéine pour tracer les cours d'eau souterrains de la grotte de Carpineto / © FTVIASTELLA

Des spéléologues de la Ligue insulaire de spéléologie Corse (LISC) et du comité départemental de spéléologie de Haute-Corse ont mené les 6 et 7 décembre une étude avec des hydrogéologues, dans la grotte de Carpineto sur la commune de Lano.

Par Edité par G.Bézie

La  Grotte de Carpineto, à Lano est l'une des plus grandes grottes de Corse ; une cavité de 810 mètres, creusée dans une formation calcaire, traversée par des rivières souterraines.

Les scientifiques ont voulu établir le lien entre le ruisseau de l'Aninco et les nappes d'eau souterraines de la grotte. Pour cela, ils ont introduit en surface de la fluorescéine, un puissant colorant couramment utilisé pour tracer les cours d'eau et totalement inoffensif pour l'environnement.

Quelques heures plus tard au cœur des profondeurs de la grotte, le mystère tombe : les eaux d'un lac souterrain se teintent de la couleur verte du colorant.

Grâce à ces travaux, spéléologues et hydrogéologues sont désormais capables de hiérarchiser et cartographier les cours d'eau dans ce secteur. Ces données pourront être utilisées notamment par les municipalités pour établir des forages en cas de sécheresse.

Reportage d'Angélique Mangon, Anne Ployart, Ramsey Kinany
Travaux hydrologiques dans l'Aninco
Marie Genevier, hydrogéologue; Noël Ricoveri, président du Club de spéléologie et canyonisme I Topi Pinnuti;

Sur le même sujet

Porto : dans la famille Denizart, on travaille le corail de génération en génération

Les + Lus