Une enquête ouverte après le match SCB-OGC.NICE

Le parquet de Bastia a ouvert une enquête sur "plusieurs incidents" qui ont émaillé la rencontre samedi dernier à Furiani. Le SCB a déposé plainte pour jet de projectiles. 

Une enquête de flagrance a été ouverte par le parquet de Bastia suite à la rencontre SCB-OGC.Nice à Furiani samedi 7 mars.

Nicolas Bessone, le Procureur de la République de Bastia confirme que les investigations portent notamment sur «des propos racistes qui auraient été tenus à l'encontre du gardien de Nice, des jets de projectiles lors de corners et de bombes agricoles à l’arrivée du bus de l'équipe adverse ». Des projectiles qui auraient blessé légèrement des gendarmes.

Le SCB dépose plainte 

Le club de Bastia a déposé "une plainte contre X pour le jet de plusieurs projectiles (3 briquets et 3 fumigènes éteints) sur le terrain avant et durant la rencontre", indique les dirigeants dans un communiqué. Une manière sans doute d’éviter que le club n’écope de trop lourdes sanctions après cette rencontre remportée 2-1. L'enquête est confiée à la DDSP, la Direction Départementale de la Sécurité Publique de Bastia.

Ces incidents et les sanctions pouvant s'y rapporter seront examinés jeudi par la commission de discipline de la LFP. "La Commission est susceptible, au regard de la gravité des faits observés, de prononcer des mesures conservatoires à l’encontre du club", mentionne un courrier du Président de la commission de discipline de la LFP reçu par le club.  

Reportage d'Anne-Marie Leccia, Jean-François Barré
Archives, Images Canal+