Cet article date de plus de 6 ans

Départementales : ce que le redécoupage des cantons change pour la Corse

Les électeurs sont appelés aujourd'hui et dimanche prochain à désigner leurs représentants dans les Conseil départementaux. Des mandats de moins de trois ans puisque les départements ont vocation à se fondre dan la collectivité unique à l'horizon 2018. Élections mode d'emploi !
Départementales : ce que le redécoupage des cantons change pour la Corse
Départementales : ce que le redécoupage des cantons change pour la Corse © FTVIASTELLA

En Haute Corse, 122.304 électeurs sont appelés aux urnes. Dans tous les départements, la réforme a divisé par deux le nombre de canton. 

En Haute Corse, il est donc passé de 30 à 15, d'environ 10 000 habitants chacun. Bastia par exemple, compte désormais 4 cantons au lieu de six auparavant.

Dans les hémicycles départementaux, le nombre d'élus restera le même. Car chaque canton sera représenté par un binôme homme-femme.

La moitié des sièges sera désormais occupé par des femmes. Sans doute le plus visible des bouleversements opérés par cette élection.

En Corse du sud, 106.353 électeurs sont attendus dans les bureaux de vote. Le futur conseil départemental comptera 11 cantons représenté par 11 binômes homme-femme.

Au total dans l'île, 82 binômes sont candidats ce dimanche.  Pour passer ce premier tour, il leur faut recueillir les suffrages de 12,5% des inscrits.

C'est dire l'importance de la participation ce dimanche. Une des grandes inconnues à cette heure.

Reportage d'Emilie Arraudeau, Jacques Antomarchi
durée de la vidéo: 01 min 04
Départementales : le redécoupage des cantons

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections départementales