3 nouvelles mises en examen dans l'affaire des gîtes ruraux en Haute-Corse

3 salariés du Conseil Départemental de la Haute-Corse ont été mis en examen et laissés en liberté dans l’affaire des gîtes ruraux la semaine dernière après leur audition par le juge d'instruction. Les syndicats dénoncent "les méthodes de la justice" face à des personnels exécutants.  

3 employés du Conseil Départemental de la Haute-Corse ont été mis en examen la semaine passée dans le cadre de l'affaire dite "des gîtes ruraux" et laissés en liberté.

Cette enquête du pôle financier de Bastia porte depuis plusieurs années sur des soupçons de détournements de fonds publics au sein de l'institution.

La semaine dernière les syndicats CFDT, CGT, FO et STC du Conseil Départemental avaient dénoncé "des méthodes d'intimidation employées par les juges du tribunal" sur de simples fonctionnaires exécutant des ordres.