Bruxelles ouvre le feu contre l'offre de STEF (CMN)

Dans un courrier du 9 juin en réponse à Daniel Berrebi, un des candidats à la reprise, Bruxelles torpille l'offre de service de la Stef (CMN). La commission rappelle les difficultés que créerait un report de la décision du Tribunal de commerce de Marseille attendue ce mercredi. 

Dans cette bataille par courriers interposés, la Commission européenne met en garde contre tout report du choix d'un repreneur pour la SNCM.

Dans une lettre révélée par le site Lemarin.fr du 9 juin en réponse à Daniel Berrebi, un des candidats à la reprise, Bruxelles torpille l'offre de service de la Stef (CMN). La commission rappelle les difficultés que créerait un report de la décision du Tribunal de commerce de Marseille attendue ce mercredi.

Lire la lettre de la commission européenne