6 à 8 ans de prison requis contre un ex-capitaine de gendarmerie présumé "ripou"

L'avocat général près la cour d'appel de Bastia (Haute-Corse) a requis vendredi matin une peine de six à huit ans de prison, contre l'ex-capitaine de gendarmerie François Levan, poursuivi pour détournements de saisies de drogue et écoutes téléphoniques illégales.

François Levan, 43 ans, originaire de Saint-Denis de la Réunion et surnommé "le Chinois", en raison de ses origines asiatiques, est poursuivi pour avoir livré des informations d'enquête qui ont pu servir à des voyous et d'avoir détourné à son profit près de 200 kg de cannabis saisis lors d'opérations de gendarmerie. 

Des délits qu'il est accusé d'avoir commis lors de son passage en Corse, de 2002 à 2007.

Le délibéré est attendu dans l'après-midi.