AC Ajaccio : un rythme de futur promu

Vainqueurs à Rodez samedi soir, les Acéistes occupent la deuxième place du championnat de Ligue 2 avec 18 points. Toujours invaincu après huit journées, le club ajaccien réalise son meilleur début de saison depuis vingt ans.

En s’imposant samedi soir à Rodez (0-2), l’ACA n’a pas seulement mis fin à la série de six matches sans défaite du club aveyronnais. Les rouge et blanc ont à la fois signé un troisième succès consécutif, conservé leur deuxième place au classement, préservé leur invincibilité en championnat et confirmé leur excellent début de saison, le meilleur depuis l'exercice 2001-2002.

Alors entraîné par Rolland Courbis, le club ajaccien possédait 19 points et occupait la tête du classement après huit journées. Il avait ensuite terminé champion pour rejoindre l’élite du football français.

En ce mois de septembre, on est certes encore loin de la fin du championnat de Ligue 2. Néanmoins, les 18 points glanés depuis le 24 juillet témoignent d’un rythme qui s’apparente, pour l’instant, à celui d’un futur promu : 5 victoires, trois nuls et aucune défaite en huit matches. Seul Toulouse, l’actuel leader avec 20 points, reste toujours invaincu.

Nous restons lucides car on sait que le classement ne veut rien dire aujourd’hui.

Olivier Pantaloni, entraîneur de l'ACA

"On essaie de rester malgré tout sur la discipline par rapport au fait qu’aujourd’hui, on est peut-être considéré autrement en raison de notre classement", avouait du bout des lèvres Olivier Pantaloni, juste avant le déplacement à Rodez.

Prudent, l’entraîneur ajaccien avait ajouté : "de notre côté, nous restons lucides car on sait que le classement ne veut rien dire aujourd’hui. Mais de par notre série de bons résultats, il est évident que les équipes nous voient peut-être d’un autre œil." Certainement encore plus après ce succès dans l’Aveyron…

Une défense de fer

Samedi soir, les Acéistes ont signé leur cinquième victoire cette saison, la première à l’extérieur. Qui plus est sur une pelouse où Rodez n’avait plus connu la défaite depuis neuf mois.

Récent vainqueur de Sochaux et du Paris FC, l’ACA remporte par là même son troisième succès d’affilée en une semaine.

Au stade Paul-Lignon, les Ajacciens ont encore fait preuve de réalisme, assommant leurs adversaires à l’entame de chaque mi-temps : Moussiti-Oko a ouvert le score à la 3ème minute, Nouri a doublé la mise à la 49ème.

Derrière, le turn-over voulu par Olivier Pantaloni a également bien fonctionné. La charnière centrale - inédite - Vidal-Gonzalez s’est montrée intraitable, rappelant que le club insulaire possède la meilleure défense de Ligue 2 avec quatre petits buts encaissés en huit journées. Quant à la cage de Benjamin Leroy, elle demeure inviolée depuis trois rencontres.

2 matches à venir, dont le Derby

Après avoir joué (et gagné) trois matches en huit jours, les joueurs ajacciens enchaîneront avec deux rencontres de Ligue 2 cette semaine. Un rythme effréné qui devrait se traduire, côté entraînement, par davantage de récupération.

Côté compétition, les rouge et blanc recevront d'abord Niort (12ème), mardi soir à Timizzolu. Ensuite, ils franchiront Vizzavona pour aller défier le Sporting samedi après-midi à Furiani.

Auteur d'un match nul (1-1) samedi soir à domicile face à Caen, le SCB occupe la 14ème place du classement et peine à trouver le chemin de la victoire. Tout le contraire de l'ACA en ce moment...

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
football sport