Alain Juppé prêt à réactiver une zone franche en Corse

Publié le Mis à jour le
Écrit par France 3 Corse ViaStella
durée de la vidéo: 01 min 57
Alain Juppé prêt à réactiver une zone franche en Corse ©France 3 Corse ViaStella

A la rencontre de ses soutiens en Corse, dans la course qui l’oppose à Nicolas Sarkozy pour la primaire à droite, l'ancien Premier Ministre Alain Juppé, s’est déclaré en faveur de la réactivation d’une zone franche pour l’île.


Alain Juppé a débuté mardi matin une visite de deux jours en Corse. Le candidat à la primaire des Républicains en vue de la présidentielle s'est présenté comme quelqu'un qui -comme son concurrent Nicolas Sarkozy- connait et apprécie la Corse.

Mais aussi comme quelqu'un qui a déjà accepté une fois d'accorder une fiscalité dérogatoire à l'île, et qui serait prêt à le refaire.

Réactiver une zone franche me paraît être une bonne idée.

AlainJuppé s'est ainsi déclaré favorable à l'idée de 'réactiver une zone franche". "Tenir compte de cette spécificité de la Corse dans ses règles fiscales me paraît aussi une bonne idée et je suis favorable à ce que l’on ne pratique pas là encore brutalement ce principe d’égalité qui est très Jacobin", a ajouté le candidat à la primaire à droite.

Le 12 septembre, la Cour des comptes a appelé l’Etat à appliquer "sans faiblesse" le droit fiscal dans l'île de Beauté, dénonçant des pratiques "obsolètes" et des dérogations "dépourvues de bases légales" concernant la gestion de l'impôt en Corse.

"Il faudra en matière fiscale maintenir un certain nombre de spécificité, je pense notamment à la viticulture qui ne pourrait pas s’en tirer sans cela", a estimé encore Alain Juppé.

Avant de rejoindre la Balagne, Alain Juppé a déjeuné notamment avec les Républicains du Sud, qui l'accueilleront mercredi pour un meeting à Ajaccio.