Avion, bateau : venir en Corse en été, combien ça coûte ?

Corses de la diaspora ou voyageurs désireux de profiter des paysages insulaires, la Corse accueille chaque année de nombreux touristes durant la saison estivale. Pour venir, ils disposent de deux options : l'avion ou le ferry. Des trajets qui peuvent cependant fortement impacter le budget vacances.

La Quotidienne des Régions
Tous les jours à 13h, notre rédaction vous réserve le meilleur de l'info régionale. Une sélection rien que pour vous, pour rester en lien avec vos régions.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "La Quotidienne des Régions". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

"C'est le double, voire le triple du budget qu'on avait initialement prévu pour le transport." Rude déconvenue pour Noémie et Victoire : leur escapade tant attendue dans le Cap Corse cet été leur coûtera sensiblement plus cher qu'espéré.

"On se retrouve tous les ans depuis trois ans dans la maison de vacances d'une de nos amies. Généralement, on fait en sorte de venir entre fin juillet et début août, pour deux semaines, histoire de bien profiter toutes ensemble..., racontent les deux copines. Mais là, vu le prix des billets, avion ou bateau, on va sans doute être contraintes de réduire la durée de séjour pour faire quelques économies, faute de pouvoir modifier nos disponibilités." 

Les deux jeunes femmes en sont convaincues : le tarif des transports entre la Corse et le continent aurait considérablement augmenté par rapport à l'année précédente.

Preuve en est les prix annoncés pour leurs réservations : en partant fin juillet, pour un retour à la mi-août, "c'est 300 € par personne pour un vol Paris-Bastia via Air Corsica ou Air France, et plus de 250 € chacune en prenant le bateau avec une voiture, quelle que soit la compagnie", souffle Victoire. "L'an dernier, on avait réussi à s'en tirer pour à peine 100 € par tête."

Des prix variant parfois du simple au triple

Difficile d'estimer précisément les tarifs appliqués par les différentes compagnies de transport pour venir et quitter la Corse, cet été.

Les prix dépendent ainsi d'une variété de facteurs, à savoir, entre autres, le jour et l'heure de réservation, l'aéroport/le port de départ et d'arrivée, les taux de remplissage des avions ou bateaux, les services supplémentaires demandés - bagages en soute notamment pour les compagnies ne les incluant pas directement dans le prix du billet -, d'éventuels programmes de réduction dont disposeraient les passagers, voire encore d'offres commerciales passagères...

Une simulation réalisée par France 3 Corse ViaStella dans l'après-midi du mardi 2 mai permet néanmoins d'avoir une idée sommaire de ce que peut être le tarif d'un aller-retour en Corse pour une famille de 4 personnes, à savoir deux adultes et deux enfants de moins de 11 ans.

Deux moyens de transports ont été étudiés : les transports aériens - par le biais des compagnies Air Corsica / Air France, ainsi que le groupe low-cost EasyJet -, et les transports maritimes - Corsica Ferries et Corsica Linea -. Pour les compagnies aériennes, les trajets étudiés sont pour des allers-retours Paris-Ajaccio et Paris-Bastia. Pour les compagnies maritimes, au départ de Marseille pour la Corsica Linea, et Toulon pour la Corsica Ferries.

Dans chacun des cas, les dates sélectionnées pour un aller-retour type sont les mêmes : départ le lundi 24 juillet et retour le dimanche 30, - sachant que les vols en week-end sont en moyenne plus chers - en préférant chaque fois, en cas d'horaires multiples proposés dans la même journée par la même compagnie, le prix le moins élevé.

Sur l'ensemble des simulations effectuées pour une famille de quatre personnes, la traversée aller-retour Toulon-Ajaccio proposée par la Corsica Ferries s'avère être la moins chère : 387 € sans véhicule (soit moins de 100 € par personne), 560 € avec.

À l'inverse, les liaisons proposées par Air Corsica sont en théorie les plus onéreuses - 1102 € pour un aller-retour Paris-Ajaccio, 812 € pour Paris-Bastia -.

Ceci, cependant, à la condition de partir une semaine sans aucun bagage en soute ni même cabine à bord de la compagnie EasyJet : deux adultes et deux enfants devront ainsi dépenser 782 € pour un aller-retour Paris-Ajaccio et 688 € pour un Paris-Bastia sans bagage, contre respectivement 1035 € et 924 € dès lors que deux bagages sont inclus, et 1288 € et 1160 € pour quatre bagages, soit les prix les plus élévés.

Le coût de l'ensemble des bagages étant déjà compris dans le tarif proposé par AirCorsica.

Inflation et réservations de dernière minute

Mais venir en Corse coûte-t-il pour autant vraiment plus cher cette année que les saisons estivales précédentes ?

Au sein de la Corsica Ferries, on reconnaît que "du fait de l'inflation de quasiment tous les postes de dépenses, y compris les moyens de transport", les prix des traversées ont bien augmenté. "Malgré cela, soulignent les services de communication de la compagnie, nous augmentons moins que certaines compagnies aériennes, et le ferry reste le moyen le moins cher pour se rendre dans les îles que nous desservons."

Généralement, les personnes qui parlent de prix trop importants sont aussi celles qui réservent finalement au dernier moment

Pierre-Antoine Villanova, directeur général de la Corsica Linea

Côté Corsica Linea, on ne recense "pas d'augmentations significatives des prix", assure Pierre-Antoine Villanova, directeur général de la compagnie. "Généralement, les personnes qui parlent de prix trop importants sont aussi celles qui réservent finalement au dernier moment, poursuit-il. Il est évident que quelqu'un qui aura acheté son billet en octobre de l'année dernière pour cet été aura un meilleur prix que quelqu'un qui le prendrait ces mois de mai et juin."

Les deux compagnies maritimes attestent conjointement de très bons taux de remplissage sur leurs navires. La Corsica Linea, qui représente environ 15% des traversées entre la Corse et le continent, précise son directeur général, se félicite d'un véritable "attrait pour la saison, et même pour l'avant-saison avec les vacances de Pâques, les différents ponts. Nos chiffres estivaux étaient déjà très bons l'année dernière, et les bateaux seront encore cette année tous remplis."

Pour la Corsica Ferries, qui effectue la grande majorité des traversées Corse-Continent (environ 80%) "l'avant saison a été très bonne. Comme si les clients réservaient d'abord leur avant saison avant de penser à l'été, détaille le service communication. Il y a une succession de longs week-ends sur le mois de mai très favorable aux clients Français mais aussi Italiens et Corsica Ferries connaît une bonne augmentation sur cette période, comparé à l'an dernier." Si les réservations estivales sont à contrario "légèrement en retrait", "il est probable que cela soit un retard dans les décisions des clients", estime-t-on.

"On en finit par se demander si on ne va pas devoir annuler nos vacances"

"C'est vrai qu'on aurait pu s'y prendre plus tôt, reconnaîssent Noémie et Victoire, les deux jeunes touristes. Mais nous avons commencé à regarder les billets début avril, ce qui ne nous paraît pas non plus complètement fou."

Les deux amies continuent de guetter les promotions et les opportunités qui pourraient atténuer la facture. Faute de quoi, "avec le coût de la vie en général qui flambe de tous les côtés, on en finit par se demander si on ne va pas devoir annuler nos vacances."

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité