• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Bastia : feux de poubelles devant la préfecture

Devant la préfecture de Bastia ce jeudi matin. / © Angélique Mangon
Devant la préfecture de Bastia ce jeudi matin. / © Angélique Mangon

Depuis le milieu d'après-midi jeudi, des jeunes de la Ghjuventù Indipendentista ont occupé la préfecture de la Haute-Corse. Après un affrontement avec les CRS dans la soirée, ils ont quitté les lieux vers 23 heures. 

Par France 3 Corse ViaStella

Jeudi vers 16 heures, 12 jeunes de la Ghjuventù Indipendentista ont entamé une grève de la faim et occupé pacifiquement le hall de la préfecture de la Haute-Corse à Bastia. Ils demandent le rapprochement de Paul-André Contadini incarcéré à Fresnes et en grève de la faim depuis le 15 septembre.

A la nuit tombée, d'autres jeunes se sont rassemblés devant la préfecture et ont mis le feu à des poubelles. Des bouteilles en verre, des bombes agricoles et des feux d'artifices ont également été lancés. 

Face à cela, les CRS ont riposté par des tirs de grenades lacrymogènes. 

Médiateur


Le président de l'université de Corse, Paul-Marie Romani s'est rendu sur place afin de faire office d'intermédiaire entre les jeunes retranchés à l'intérieur de la préfecture et le préfet.

Vers 23 heures, alors que les incidents avaient cessés, les 12 jeunes qui occupaient le hall de la préfecture sont sortis, précédés de Paul-Marie Romani. D'après les informations du ministère de la justice, Paul-André Contadini, incarcéré à Fresnes, en région parisienne, aurait cessé sa grève de la faim entamée mi-septembre. Son dossier devrait être examiné par la Cour de cassation le 7 octobre prochain. "Quelle que soit la décision de la Cour, le ministère a dit que des mesures seront prises pour le rapprocher de sa famille", a indiqué Paul-Marie Romani.

Les heurts ont alors cessé devant la préfecture mais certains jeunes se sont rendus dans le centre-ville de Bastia causant un début d'incendie dans une agence bancaire. 

 

Devant la préfecture de Bastia mercredi soir. / © Mickaël Martin
Devant la préfecture de Bastia mercredi soir. / © Mickaël Martin

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Corse-du-Sud : 15 tonnes de verre collectées chaque jour auprès de 200 bars et restaurants

Les + Lus