Les mouvements de soutien aux prisonniers se poursuivent

Plusieurs associations demandent le rapprochement de prisonniers sur l'île. / © France 3 Corse ViaStella
Plusieurs associations demandent le rapprochement de prisonniers sur l'île. / © France 3 Corse ViaStella

Ce mardi matin, des lycéens ont manifesté à l'appel de la Ghjuventù Indipendentista. Leur objectif : soutenir Paul-André Contadini, en grève de la faim depuis mi-septembre. Depuis plusieurs jours, différents mouvements demandent le rapprochement de plusieurs de leurs militants détenus. 

Par France 3 Corse ViaStella

200 à 300 lycéens ont manifesté devant deux lycées ajacciens puis devant le palais de justice pour demander le transfert de Paul-André Contadini de la prison de Fresnes à celle de Borgo. Le militant indépendatiste en grève de la faim a été hospitalisé.

Une manifestation de la Ghjuventù Indipendentista se déroule également devant l'université de Corte qui est bloquée. 

Selon l'Associu Sulidarità, 12 prisonniers pourraient bénéficier de mesures de rapprochement.

Parmi eux, Stéphane Tomasini, détenu depuis 2 ans à Fresnes en région parisienne, dans l'attente d'un procès. Il avait été mis en examen en juin 2013, après l'attentat à la voiture bélier contre la sous-préfecture de Corte en 2012. Sa mère ne comprend pas que ses demandes de rapprochement soient refusées.

A 21 ans, Stéphane Tomasini est le benjamin d'une liste de 18 prisonniers tenue par l'Associu Sulidarità. Pour l'association, la priorité est le rapprochement sur l'île de 12 détenus dont Paul-André Contadini, en grève de la faim depuis 15 jours.

Les différentes associations mobilisées dénoncent l'immobilisme de la ministre de la justice. 

Le point sur la situation des prisonniers
Reportage : Sébastien Luciani, Jean-Luc Leccia, Henri Mariani, Stéphane Agostini et Frédéric Guichard. Intervenants : Maryse Marcantoni, Mère de Stéphane Tomasini ; Katty Bartoli, Associu Sulidarità ; Paul Antoine Susini, Aiutu Paesanu.


Ghjuventù Indipendentista appelle à se rassembler ce mardi

- 18h : devant la préfecture d'Ajaccio
- 18h : devant la mairie de Bastia
- 18h30: devant la sous-préfecture de Calvi
- 19h : devant la sous-préfecture de Corte

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus