Bastia : Mobilisation du personnel de l'Office d'équipement hydraulique après l'agression d'un agent

Des agents de l'Office d'équipement hydraulique de Corse se sont rassemblés ce matin devant les locaux de l'OEHC à Bastia. Ils ont voulu apporter leur soutien à l'un de leurs collègues agressé lors d'une intervention samedi dernier à Poggio-Mezzana.

Si, ce mardi matin, des voitures bloquaient l'entrée de l'Office d'équipement hydraulique de Corse (OEHC), c'était pour soutenir un agent agressé samedi lors d'une mission à Poggio-Mezzana. 

Une quarantaine de salariés de l'OEHC s'est donc rassemblée devant le siège de l'Office à Montesoro, au sud de Bastia. "Ce rassemblement pacifique est avant tout destiné à faire savoir aux pouvoirs publics et à l'opinion ce qui s'est passé samedi lors de l'intervention de cet agent, explique Pierre-Louis Orsini, responsable du STC à l'OEHC qui avait appelé à la mobilisation avec FO et la CGT. Nous ne sommes ni des juges ni des policiers mais nous voulons que ça se sache afin que ces faits très graves ne se reproduisent plus."

Pierre-Louis Orsini fait référence à l'agression d'un personnel de l'Office qui se serait déroulée samedi dernier à Poggio-Mezzana. "L'agent en question s'est rendu sur place à la suite de l'appel d'un élu concernant une fuite dans le secteur, indique le délégué syndical, également supérieur hiérarchique du salarié en question. Une heure après, quand il m'a rappelé, j'ai compris à sa voix qu'il y avait eu un problème. La scène s'est passée sur une contre-allée de l'ancienne voie ferrée où, à certains endroits, on ne peut passer à deux voitures. L'agent s'était juste arrêté là en attendant l'arrivée de l'élu. Un 4x4 est arrivé et a klaxonné. Le conducteur, qui était un chasseur, est sorti de la voiture, a plaqué l'agent contre la voiture, puis l'a pointé avec un fusil de chasse. Le conducteur est parti puis les gendarmes sont arrivés, appelés par l'agent agressé qui a eu le bon réflexe."

"Le suspect a été identifié et a été entendu lors d'une audition, indique Arnaud Viornery, procureur de la République de Bastia qui précise "qu'une enquête est en cours dans cette affaire".

Ce mardi, la défense du suspect n'avait pu être jointe par la rédaction de Frane 3 Corse ViaStella.  

Un précédent en Balagne

Également soutenue par sa direction, l'agent "est en état de choc", dixit Pierre-Louis Orsini qui souligne que "la direction a fait le nécessaire très vite et qu'une cellule psychologique a été déclenchée." "On est pleinement avec notre agent et, comme l'ensemble de ses collègues qui ont manifesté ce matin, nous le soutenons, indique de son côté l'OEHC. Nous nous sentons tous concernés car cela peut arriver à chacun d'entre nous."

Cette affaire rappelle celle survenue début septembre en Balagne, lorsque deux agents de ce même Office d'équipement hydraulique avaient été menacés par un homme armé qui avait tiré à plusieurs reprises vers le sol. L'auteur des faits a été condamné le 20 septembre dernier par le tribunal de Bastia à trois ans de prison dont un an avec sursis. "Ça commence à faire beaucoup, pointe Pierre-Louis Orsini. On espère que ça ne va pas continuer." Car du côté du personnel, l'inquiétude grandit. "Ça fait deux fois en l'espace de quelques mois, ça devient inquiétant", admet-on du côté de l'OEHC qui indique avoir "déposé plainte comme pour l'agression en Balagne".

Réaction du groupe "Un soffiu novu" 

Au lendemain de cette mobilistation, le goupe de droite à l'Assemblée de Corse "Un soffiu novu" a "tenu à apporter son soutien public" et "à exprimer son entière solidarité" avec les agents de l'Office : "Il est intolérable que des professionnels exerçant une mission de service public se fassent attaquer de la sorte alors même qu'ils œuvrent pour le bien commun, déclare le groupe présidé par Laurent Marcangeli. Les cinq administrateurs de notre groupe siégeant à l'office ne manqueront pas de relayer et de renouveler notre soutien à ces agents dans le cadre des réunions internes à venir au sein de l'OEHC."

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
manifestation économie social