Cet article date de plus de 3 ans

« C’est un épisode de pollution naturel, pour autant il est quand même nocif »

Depuis dimanche la Corse est touchée par un épisode de pollution aux particules. Si la situation se poursuit ce lundi, elle devrait se réduire progressivement notamment grâce aux précipitations.
Ce lundi la Corse est touchée par un épisode de pollution aux particules fines. S’il est censé être de courte durée, il est recommandé aux personnes sensibles d’éviter les efforts et de consulter un médecin traitant en cas de besoin.

« C’est un épisode de pollution naturel, pour autant, il est quand même nocif. C’est des particules qui peuvent rentrer dans les poumons. C’est des particules de taille 10 microns, voire inférieures 2,5 microns et qui sont nocifs pour la santé.

C’est pour ça que Qualitair fait une alerte. En fait, il faut essayer de ne pas respirer quelque part. En tout cas éviter le sport aujourd’hui. Ça va durer toute la journée, demain, ça s’évacue lentement. Mais aujourd’hui comme il y a en plus des cellules orageuses qui remontent dans ce flux, il est possible qu’avec des averses ça diminue un peu, temporairement, la pollution
», explique Patrick Rebillout, directeur régional de  Météo France.



Durant ce genre d’alerte, il est également important de réduire toutes actions augmentant localement la pollution de l’air comme le brûlage des déchets verts ou l’utilisation de la voiture pour de courts trajets.


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
environnement société pollution