Confinement : les applis qui réduisent l’isolement !

Les applications au secours des confinés, pour lutter contre la distanciation sociale / © geralt (pixabay.com)
Les applications au secours des confinés, pour lutter contre la distanciation sociale / © geralt (pixabay.com)

Si vous devez rester à l’abri des postillons, il n’est pas utile de se priver des sourires voire des éclats de rire. Voici une liste non exhaustive d’applis gratuites qui aident à entretenir un lien social avec ses proches, voire à faire des rencontres, en restant à la maison.

Par Célia Petroni (édité par Sébastien Bonifay)

  • HOUSEPARTY : l’appli pour jouer ou trinquer en petit comité  
Lancée en 2016, House Party est plébiscitée en période de confinement.
Ludique, elle permet de participer à une visioconférence pouvant compter jusqu’à huit personnes et de partager en direct un apéro ou de se lancer dans une partie de Trivial pursuit ou de Pictionnary.
Il suffit de télécharger l’appli et de s’inscrire gratuitement, pour retrouver ses amis Facebook, Snapchat ou simplement de composer un numéro de téléphone.

Attention toutefois, l’appli collecte vos données personnelles, et donne accès, à l’ensemble de votre répertoire (personnel comme professionnel), et à vos conversations sans restriction. Pensez à cocher le mode privé pour que les discussions créées soient verrouillées et accessibles uniquement aux personnes que vous aurez choisies !
 
© DR
© DR

 
  • ZOOM : Pour ceux qui ont un gros carnet d’adresse
Initialement destinée à un usage professionnel, en période de confinement Zoom s’adresse à ceux qui détestent la solitude, et aiment côtoyer du monde (beaucoup de monde).
Jusqu’à 100 personnes peuvent se joindre au même appel vidéo, et plusieurs dizaines de participants peuvent être affichés en vignettes sur une même mosaïque d’écran.

Un seul des participants doit être à l’initiative de l’appel et avoir un compte, les autres se contentent simplement de rejoindre la conversation.
Si l’application est gratuite, un seul bémol, les conversations  s’interrompent au bout de 40 minutes. Si vous n’en avez pas assez, il suffit de relancer l’appel.
 
© DR
© DR
 
  • WHATSAPP : pour les puristes et les professionnels
Avec 1,5 milliards d’utilisateurs à travers le monde, WhatsApp s’impose comme la référence des conversations à distance.
Gratuite, l’application permet d’échanger à plusieurs simplement via wifi avec ses proches, où qu’ils soient, au bout de la rue comme à des milliers de kilomètres, en écrivant ou en lançant un appel vidéo.

Avantage, les conversations sont protégées par un système de chiffrement de bout en bout, et jusqu’à 256 participants peuvent être ajoutés au groupe de discussion.
Des échanges qui peuvent être classés « amis, famille, travail ».
Il existe même une version de l’application business pour les petites entreprises, qui permet de présenter un catalogue de produits et services.
 
© DR
© DR
 Si vous faites partie de ceux qui discutent et élaborent des théories sur le dénouement, pendant qu’ils regardent un film, cette appli est faite pour vous !

La plateforme de streaming ajoute une fonctionnalité à son catalogue de films et de séries : Netflix party permet d’échanger avec un ami simultanément à la diffusion, et commenter le film. Pour cela, il faudra télécharger une extension de Google chrome et l’appli Netflix Party, il n’y a plus qu’à choisir quoi regarder, et appuyer sur play.
 
© DR
© DR
 Véritable épidémie numérique, cette appli venue de Chine contamine le réseau avec humour et originalité.
Une application qui révolutionne les codes de la communication : anonyme et star du web se suivent et échangent sur cette plateforme qui a déjà séduit les jeunes générations.
Créée en 2016, aujourd’hui plus d’un milliard d’utilisateurs ont accès à un catalogue de vidéos insolites qui permettent de tromper l’ennui.

Rejouer une scène de film culte, chanter en playback, faire preuve d’ingéniosité, cette appli s’adresse aux artistes en mal de scène.
À l’instar d’Instagram, les comptes les plus créatifs qui comptabilisent le plus d’abonnés, sont ceux qui sont mis en avant. Si vous vous ennuyez, vous pouvez vous filmer en train de danser ou de vous maquiller, vous serez peut-être la prochaine star du web !
 
© DR
© DR
 
  • NEXTDOOR : pour échanger avec ses voisins
Initialement, Nextdoor est outil créé pour favoriser « le vivre ensemble » au sein de son quartier.
Une application pour échanger avec son voisinage, qu'on ne fait souvent que croiser. Que vous soyez dans une grande ville ou un village, même les plus timides peuvent se lancer dans la discussion avec leurs voisins.
Et en période de confinement, c’est peut-être l’occasion de prendre des nouvelles, s’assurer que tout le monde va bien, et s’entraider si certains isolés ont besoin de faire des courses.
En attendant de pouvoir trinquer à la fête des voisins.
 
© DR
© DR
 
  • YUBO : pour ceux qui veulent se faire des amis
Selon ses fondateurs, Yubo est conçu pour « aider les jeunes à se faire des amis à proximité de chez eux ou dans le monde entier ».
Un concept qui séduit près de 25 millions d'utilisateurs.
Plus de la moitié des usagers ont entre 13 (l'âge minimum pour s'inscrire) et 17 ans.

C’est un réseau social de live-streaming vidéo, dont l’objectif est de constituer un groupe d’amis qui partagent les mêmes centres d’intérêt.
L’appli permet de lancer et participer à des conversations pouvant compter jusqu’à 10 participants.

Attention toutefois, le contenu peut être accessible publiquement aux autres utilisateurs. Ludique, mais doit être soumise au contrôle d’un adulte pour éviter les dérives.
 
© DR
© DR


Pour les plus réfractaires, vous pouvez juste décrocher votre téléphone, et prendre des nouvelles de vos proches, le temps du confinement.
N’oubliez pas, en restant chez vous, vous sauvez des vies
#InCasa.

 

Sur le même sujet

Les + Lus