"Mesures de vigilance renforcée dans toute la France", ce qu'il faut retenir des annonces d'Emmanuel Macron

Publié le Mis à jour le
Écrit par Guillaume Ptak
Emmanuel Macron s'adresse aux Français mercredi 31 mars à 20 heures.
Emmanuel Macron s'adresse aux Français mercredi 31 mars à 20 heures. © Ludovic MARIN / AFP

Ce mercredi 31 mars à 20 heures, le président Emmanuel Macron a pris la parole dans une allocution télévisée pour faire le point sur la situation sanitaire et annoncer de nouvelles mesures pour faire face à l'épidémie de Coronavirus. Parmi celles-ci, l'extension des mesures de vigilance renforcée. 

C'est désormais officiel : dans son allocution télévisée de ce mercredi 31 mars, Emmanuel Macron a annoncé la mise en place de nouvelles mesures sanitaires pour faire face à la progression de l'épidémie de Covid-19.

Parmi celles-ci, l'extension des mesures de vigilance renforcée à l'ensemble du territoire national pour une durée de 4 semaines. Déjà en place dans 19 départements, celles-ci consistent en la fermeture des commerces non-essentiels, la généralisation du télétravail et l'interdiction des déplacements au-delà de 10 kilomètres.

Emmanuel Macron a assuré que "l'accompagnement économique et social serait au rendez-vous" pour les entreprises, salariés et indépendants affectés par le durcissement des restrictions sanitaires. En pratique, cela signifie que les dispositifs d'aide actuellement en vigueur seront prolongés.

Le président de la République a également annoncé la fermeture des écoles, crèches, collèges et lycées pour une durée de trois semaines. Les vacances de printemps seront quant à elles unifiées sur tout le territoire à partir du 12 avril afin de freiner l'épidémie.

"Les cours pour les écoles, collèges et lycées se feront à la maison sauf pour les enfants des soignants et d'autres professions, de même que les enfants atteints de handicap", a expliqué Emmanuel Macron.

Renforts supplémentaires en réanimation

Ce-dernier a également annoncé des "renforts supplémentaires" dans les services de réanimation, afin de porter le nombre de lits à 10 000 dans les prochains jours, contre un peu plus de 7 000 pour le moment et ainsi faire face à l'afflux de malades.

Ces annonces interviennent alors que l'épidémie de Covid-19 a fait 95 364 morts en France, et que le pays enregistre plus de 30 000 cas par jour de contamination depuis la mi-mars.

Dans toute la France, les services de réanimation accueilleraient actuellement plus de 5 000 personnes atteintes du virus.

Le chef de l'Etat avait annoncé sa prise de parole du jour sur son compte Twitter en fin de matinée.

Un conseil de défense s'était réuni ce mercredi matin à partir de 9 heures pour faire le point sur la situation épidémiologique et statuer sur de possibles nouvelles mesures sanitaires : parmi celles-ci, on pouvait s'attendre à ce que le dispositif de reconfinement localisé soit étendu à plusieurs départements où le taux d'incidence est supérieur à 400, tels que les Alpes de Haute-Provence, le Var, les Bouches-du-Rhône, les Hautes-Alpes et le Vaucluse. 

Finalement, c'est donc le choix de l'extension à l'ensemble du territoire national qui a été opéré par le chef de l'Etat.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.