Coronavirus et confinement : forte augmentation du chômage en Corse au mois de mars

Le nombre de demandeurs d’emploi catégorie A ( n'ayant pas du tout travaillé) a augmenté de 6,5 % au mois de mars en Corse. Une situation liée à la crise du coronavirus qui a induit un faible nombre de retour sur le marché du travail. 

En Corse, au mois de mars 2020, le nombre de demandeurs d'emploi catégorie A a augmenté de 6,5 %
En Corse, au mois de mars 2020, le nombre de demandeurs d'emploi catégorie A a augmenté de 6,5 % © PHOTOPQR/LEPROGRES/MAXPPP
« Des données mensuelles pour fournir des indications sur l’ampleur du choc actuel ». C’est en ces termes que le ministère du Travail introduit les chiffres du chômage du mois de mars 2020. Un mois marqué par la crise sanitaire du coronavirus. 

Ainsi, en Corse, le nombre de chômeurs catégorie A (n’ayant pas du tout travaillé) a augmenté de 6,5 %. Il s’établit à 17.060 personnes sans activité à la fin du mois. L’ensemble des demandeurs d’emploi (catégories A, B et C confondues) est également en hausse de 4,5 % (21.690 personnes). 

Selon Pôle Emploi, ces chiffres s’expliquent par « une augmentation des entrées à Pôle emploi (+3,5 %) et d’une très nette baisse des sorties (-11,6 %) ». Sur l’ensemble du premier trimestre, en Corse, le nombre de demandeurs d’emploi catégorie A a augmenté de 0,7 %. 
 
Evolution des chiffres du chômage en Corse au mois de mars 2020.
Evolution des chiffres du chômage en Corse au mois de mars 2020. © Pole Emploi
 

Augmentation historique en France

Au niveau national, le nombre de demandeurs d’emploi catégorie A a enregistré une hausse historique de 7,1 % sur la même période. C'est la plus forte hausse mensuelle depuis janvier 1996 et le début du suivi statistique actuel des demandeurs d'emploi.

Lundi 27 avril, la ministre du Travail, Muriel Pénicaud a justifié ces chiffres par une « baisse brutale des embauches à cause du confinement. Beaucoup de personnes ne sortent pas du chômage : ceux en contrats courts, les intérimaires, les saisonniers qui dans le contexte actuel ne retrouvent pas un nouvel emploi. »

 

Muriel Pénicaud a également annoncé la prolongation des droits pour les personnes en fin en droits pour le mois de mai. 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
emploi économie coronavirus santé société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter