Coronavirus en Corse : qu'est-ce qu'un cluster ?

ILLUSTRATION/ Analyses de prélèvements
ILLUSTRATION/ Analyses de prélèvements

C'est à la suite du classement d'Ajaccio en zone cluster que des décisions d'importance ont été prises, hier, par les autorités, telles que la fermeture des écoles. Que signifie exactement ce terme, que l'on a vu apparaître depuis quelques semaines dans les médias ? 

Par Sébastien Bonifay

Le premier cluster déclaré a été dans l'Oise, le deuxième en Haute-Savoie. Le Grand Est et le val d'Oise ont également des clusters.
Et Ajaccio, hier, a rejoint à son tour cette famille peu "fréquentable" en ce moment...

La famille des zones où, selon Santé Publique France, on est confronté au "regroupement dans le temps et l'espace de cas de maladies, de symptômes ou d'événements de santé au sein d'une population localisée et dénommée". 

 
© ©PIXABAY
© ©PIXABAY


Ce sont, en clair, des foyers de contagion, des zones de circulation plus importante du virus, qui exigent des autorités de redoubler de prudence.

Le terme de cluster est un anglicisme, qui a été choisi parce qu'il signifie "grappe de fruit", ce qui illustre de manière imagée le phénomène en cours dans ces zones. 

Un terme qui est très utilisé dans la communauté scientifique, depuis des années, mais qui ne ravit pas le ministre de la Santé. 
Olivier Veran, sur BFM TV, déclarait il y a quelques jours : "On va arrêter de parler de cluster, parce que je crois que les gens ne comprennent pas quand on parle de cluster. (...) Et ne plus c'est un anglicisme". 

Apparemment le message n'est pas vraiment passé.

Sur le même sujet

Les + Lus