Ajaccio : l'homme qui avait été interpellé devant l'église Saint-Roch avec une arme factice condamné à 6 mois de prison avec sursis

L'homme qui a été interpellé muni d'une arme factice dans l'église Saint-Roch d'Ajaccio dimanche 30 janvier a été déféré le 1er février en audience de plaider coupable (CRPC) pour des faits de violences avec armes sans incapacité totale de travail. Il a été condamné à 6 mois d’emprisonnement avec sursis probatoire pendant deux ans (obligation de travailler et obligation de soins). Il a interdiction de détenir une arme durant trois ans.

Dimanche 30 janvier, au moment de la messe, un homme âgé d'une cinquantaine d'année entre cagoulé dans l'église Saint-Roch d'Ajaccio. Il s'assoit et pose à son côté une mitraillette factice. Il n'y a pas de mouvement de panique, l'homme est visiblement alcoolisé. Les paroissiens appellent la police qui intervient rapidement.

L'homme est interpellé à la sortie de l'église. Il s'agit d'un roumain qui reconnaît les faits commis sous forte alcoolisation. Il dit avoir trouvé l'arme factice sur la plage et l'avoir ramassée machinalement, sans intention de menace.

Condamnation

Il est condamné à 6 mois d’emprisonnement avec sursis probatoire pendant deux ans (obligation de travailler et obligation de soins). Il a également été condamné à la peine complémentaire d’interdiction de détenir une arme pendant trois ans.