3 années de prison dont 2 avec sursis probatoire pour Jean-Marc Bonelli et Florent Leccia dans le procès de la cache d'armes du Salario

Sur les onze prévenus, huit ont été relaxés, certains avec une amende. Le dernier, Marc Virdis, a été condamné à deux ans de sursis probatoire.

Près de 13 ans après les faits, et après plusieurs reports, le procès dit de la cache d'armes du Salario et de l'Orée des bois, à Ajaccio, s'est enfin tenu devant la 7e chambre du tribunal correctionnel de Marseille. 

Le délibéré a été rendu cet après midi. Jean-Marc Bonelli a été condamné à 3 ans dont deux années de sursis probatoire, détention et transport d'armes, ainsi qu'escroquerie. Florent Leccia a été condamné à la même peine, pour détention et transport d'armes. Marc Virdis a été condamné à 2 ans de sursis probatoire pour abus de biens sociaux. 

Les huit autres prévenus, parmi lesquels Pascal Brescia, ont été condamnés à des amendes, ou ont été relaxés. 

Fusils volés

L'affaire remonte à février 2010. Claude Chossat, qui revendique le statut de repenti, sans en bénéficier, avait fait des révélation aux enquêteurs qui les avaient amenés jusqu'à deux garages sur les hauteurs d'Ajaccio, dans lesquels étaient remisés fusils et une voiture volée, ainsi que le plan d'un dépôt de transport de fonds.