• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Ajaccio : 10 adolescents des Jardins de l’Empereur invités à Saint-Étienne par Rémy Cabella 

© FTVIASTELLA
© FTVIASTELLA

Rémy Cabella, joueur de football professionnel, a grandi aux Jardins de l’Empereur à Ajaccio. Il a invité une dizaine d’adolescents du quartier le temps d’un week-end à Saint-Etienne, où il évolue en Ligue 1. Au programme notamment : assister à un match de Ligue 1. 

Par France 3 Corse ViaStella

C’est le jour du grand départ pour 10 adolescents des Jardins de l’Empereur à Ajaccio. Encadrés par six personnes, ils ont décollé, ce vendredi 10 mai, pour un week-end direction Saint-Etienne

Tous ont été invités par Rémy Cabella, joueur professionnel de football, évoluant dans l’équipe stéphanoise et originaire des Jardins de l'Empereur, pour trois jours de match et de visites entre Saint-Etienne et Lyon. 
 
Ajaccio : 10 adolescents des Jardins de l’Empereur invité à Saint-Étienne par Rémy Cabella 
Intervenants - Bassa Djamal, Président Association Sportive omnisports des Jardins de l'Empereur ; Mehdi, Elève de la Classe Foot Collège des Padules ; Sofiane, Elève du Collège Laetitia ; Hector Cabella, Entraîneur Sportif, Père de Rémy Cabella. Equipe - Marie Cristiani ; Morgan Plouchart ; Stéphane Lapera ; Frédéric Roche ; Mattea Luccioni ; Caroline Ceccaldi.



« Pour moi, le foot c'est tout  »


Une invitation vécue comme un grand moment. « C’est un exemple, il a grandi de rien et maintenant, c’est un très bon joueur. On va voir Saint-Etienne, on va pouvoir comparer avec Ajaccio », explique Mehdi, classe foot au collège des Padules. « Pour moi, le foot, c’est tout. C’est une passion, c’est le plus beau sport et ça réunit le plus de monde », sourit Sofiane, élève au collège Laëtitia. 

Le père de Rémy Cabella a fait le lien entre le joueur et l’association pour l’organisation du voyage. « On en a discuté avec Rémy et on a eu cette idée. J’ai été éducateur de football pendant 25 ans, j’ai vu pas mal de gamin, et on peut commencer à leur donner des bases d’éducation, la politesse, le comportement. Le foot, c’est pas mal comme éducation », livre Hector Cabella, entraîneur sportif.



 

Sur le même sujet

Les nuits de la guitare de Patrimonio

Les + Lus