• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Ajaccio : le chantier de réaménagement de la rocade débutera le 22 octobre

© Jennifer Cappai/FTVIASTELLA
© Jennifer Cappai/FTVIASTELLA

Parmi les grands chantiers de la rentrée, le boulevard ajaccien de l'Abbé Recco, axe routier très fréquenté va être réaménagé dès le 22 octobre prochain. Objectifs : fluidifier le trafic et requalifier la rocade en un boulevard urbain. Le projet est loin de faire l'unanimité.

Par France 3 Corse ViaStella

C'est l'un des points noirs de la circulation ajaccienne. Tous les jours, 20 000 véhicules empruntent la rocade. Dès la fin-octobre, des travaux vont être engagés sur ce boulevard pour une durée de deux ans

L'un des objectifs avancé par la collectivité de Corse, en charge de la maîtrise d'ouvrage : désengorger cet axe routier. « Il est prévu de découpler les flux et de consacrer les voies centrales au trafic de transit, pendant que l’on spécialise les voies extrêmes à la déssert de la vie locale. Sont également insérées deux voies pour les bus et les vélos », indique Loïc Morvan, le responsable des aménagements routiers pour le compte de la Collectivité de Corse.

Coût total du projet : 12 millions d'euros, payés à 70 % par le PEI, le programme exceptionnel d'investissements. Quatre autres phases de grands travaux sont prévues sur les huit prochaines années, comme le prolongement de la rocade.
 

Projet incomplet


Pour la mairie d'Ajaccio, ce projet est incomplet. « On ne demande pas plus, mais une certaine logique de continuité. Une partie de la rocade n’est pas faite, et n’est pas prévue avant 2024. On a de très grosses difficultés à gérer l’espace », souligne Jacques Billard, l'adjoint au maire délégué à la circulation.

 
Ajaccio : le chantier de réaménagement de la rocade débutera le 20 octobre
Intervenants - Loïc Morvan, directeur des routes de la Collectivité de Corse ; Jacques Billard, adjoint au maire d'Ajaccio délégué à la circulation ; Ludovic, commerçant ; Cyril, commerçant. Equipe - Marianne Romani ; Jennifer Cappai ; Fabien Bernardini.


Gérer l'espace, car aujourd'hui, une cinquantaine de commerces et de bureaux sont implantés sur cette rocade, sans compter les centres administratifs et autres logements collectifs.

Dans le quartier, commerçants et riverains regrettent un manque d'information. « On ne sait pas dans quelles conditions ça va se faire, d’autant plus qu’il y a de nouveaux locaux qui ont été mis en place, avec de nouveaux parkings. On se demande comment ça va être possible pour avoir l’espace. Pour l’instant on n’en sait pas plus que ça », explique Ludovic, commerçant. « Ce serait bien qu’ils fassent un peu le tour des commerçants pour savoir quel projet ils vont faire et l’organisation pour que nous, on puisse faire le nécessaire envers nos clients », estime Cyril, un autre commerçant. 

Pour éviter les désagréments : les travaux seront divisés en quatre tranches de six mois. La collectivité de Corse indique vouloir communiquer rapidement sur site par le biais de panneaux d'affichage et de rencontres avec les riverains.



 

A lire aussi

Sur le même sujet

Ajaccio : reconstitution de la bataille d'Austerlitz au Casone

Les + Lus