Ajaccio : le Conseil municipal vote pour le maintien des tarifs et des emplois Engie en Corse 

Lors du Conseil municipal d’Ajaccio, les élus ont voté pour le maintien des tarifs et des emplois d’Engie en Corse. Une satisfaction pour les syndicats du secteur qui ne comptent pas s’arrêter là. 

Les salariés d'Engie en Corse sont mobilisés depuis des mois - [Archives]
Les salariés d'Engie en Corse sont mobilisés depuis des mois - [Archives]
L'éventuelle privatisation d'Engie était au menu du Conseil municipal d'Ajaccio mercredi soir. 

Une semaine après leurs homologues bastiais, les élus ajacciens ont voté à l'unanimité une motion se prononçant pour le maintien des tarifs et des emplois en Corse.


« Une étape supplémentaire »


Les syndicats d'Engie demandent le maintien d'un statut différent pour l'île. « Après, il faudra passer à une étape supplémentaire au niveau régional pour finir sur la décision qui sera portée au niveau national. Trois points étaient importants : la tarification pour les usagers, la sécurité et l’inquiétude du personnel. Ils sont venus ce soir en nombre pour le vote de cette motion », indique Yannick Boutry, représentant syndical CGT Engie. 

Actuellement, Engie compte 250 salariés en Corse.  


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
énergie environnement société emploi économie
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter