Ajaccio : l’État annonce une nouvelle centrale thermique au gaz en 2023 

La sécurité énergétique de la Corse traitée ce jeudi 3 octobre en Conseil de l'Energie. Il a été annoncé qu'elle devrait être livrée en décembre 2023 et qu'elle fonctionnera au gaz. / © Olivier Laban-Mattei / AFP
La sécurité énergétique de la Corse traitée ce jeudi 3 octobre en Conseil de l'Energie. Il a été annoncé qu'elle devrait être livrée en décembre 2023 et qu'elle fonctionnera au gaz. / © Olivier Laban-Mattei / AFP

La sécurité énergétique de la Corse traitée ce jeudi 3 octobre en Conseil de l'Energie. Au programme : la nouvelle centrale thermique d'Ajaccio destinée à remplacer celle du Vazzio devenue obsolète. Il a été annoncé qu'elle devrait être livrée en décembre 2023 et qu'elle fonctionnera au gaz.

Par France 3 Corse ViaStella

Le gaz naturel pour la nouvelle centrale thermique d'Ajaccio en 2023. Difficile de dire aujourd'hui ce que vaudra cet engagement à la date promise.
 
En tous cas la parole de l'Etat est engagée, le conseil énergétique a voté à l'unanimité. Cette fois, l'acheminement du gaz serait rendu possible par de nouvelles technologies. « Nous allons avoir la possibilité de lancer un appel d’offre ouvert en termes de technologies pour l’arrivée du gaz en Corse. Nous avons aujourd’hui à disposition des technologies qui n’étaient pas prêtes il y a ne serait-ce qu’il y a cinq ou dix ans, qui seront disponibles plus vites et qui sont moins onéreuses », explique Sophie Mourlon, directrice de l'Energie et du Climat. 

 


Les industriels qui répondront à l'appel d'offre peuvent donc choisir leur propre moyen pour emmener le gaz. 
 

« Notre crainte, c’est que le gaz ne soit pas là »
​​​​​​​

L'association A Sentinella reste sceptique. « Il est beaucoup plus facile de construire une centrale que de mettre en place le gaz naturel, soit par le gazoduc, soit par une barge... Notre crainte, c’est que le gaz ne soit pas là et qu’on soit encore obligé de fonctionner avec du fioul ce qui ne serait pas acceptable », estime Dominique Lanfranchi, président de l'association A Sentinella.
 
La PPE, programmation pluriannuelle de l'énergie, prévoit une centrale au Ricantu de 112 mégawatts soit une puissance deux fois moindre que le projet initial. Un changement en lien avec le développement des ENR, les énergies nouvelles renouvelables.
 
Ajaccio : l’État annonce une nouvelle centrale thermique au gaz en 2023 
Intervenants - Sophie Mourlon, Directrice de l'Energie et du Climat ; Dominique Lanfranchi, Président de l'association A sentinella. Equipe - Dominique Moret ; Franck Rombaldi ; Elise Caruelle.


Pour l'heure, les mesures annoncées satisfont tout autant les politiques que les syndicats. In fine le but est d'atteindre 100 % d'énergie renouvelable en 2050. 

L'excellence est un long chemin. 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Ajaccio : l’État annonce une nouvelle centrale thermique au gaz en 2023 

Les + Lus