Ajaccio : François Filoni lance sa campagne pour les municipales

François Filoni en campagne pour Laurent Marcangeli, lors des élections municipales de 2014. / © FTV
François Filoni en campagne pour Laurent Marcangeli, lors des élections municipales de 2014. / © FTV

François Filoni, adjoint à la propreté urbaine et à la police municipale du maire d'Ajaccio, Laurent Marcangeli, lance sa campagne pour les élections municipales de 2020, ce lundi 23 septembre. Il devient ainsi l'adversaire politique de celui qu'il avait soutenu, en 2014.

Par ED et Dominique Moret

C'est un nouveau candidat qui brigue la mairie d'Ajaccio pour 2020. À 62 ans, François Filoni, adjoint à la propreté urbaine et à la police municipale de Laurent Marcangeli, a annoncé sa candidature aux prochaines élections municipales, ce lundi 23 septembre.

J’ai travaillé pendant 5 ans loyalement, mais aujourd’hui vient le temps du renouvellement.

Allié du maire le temps d'une mandature, il est aujourd'hui son adversaire politique.

"J’ai travaillé pendant 5 ans loyalement, mais aujourd’hui vient le temps du renouvellement, explique François Filoni, invité du Corsica Sera. On doit tracer un nouveau cap. Quand je lève les yeux, je vois du béton, je vois des situations qui se dégradent, bientôt on circule plus, l’absence de parking…Je n’ai pas, derrière moi, un mouvement politique, mais j’ai des solutions à proposer aux ajacciens, comme la gratuité des transport à Ajaccio"
 

Le maire et président de la CAPA (communauté d'agglomération du pays ajaccien) a immédiatement retiré les délégations de son ancien compagnon de route.

"Nous prenons acte de sa décision de se présenter aux prochaines élections et par conséquent, de son départ de la majorité municipale. Plus que jamais, l'objectif de l'exécutif municipal est de faire de la propreté urbaine une priorité de son action. Charles Voglimacci est à compter de ce jour en charge de cette responsabilité", a réagi le cabinet du maire dans un communiqué.

La délégation de la police municipale est désormais confiée à Jacques Billard, et le périmètre des responsabilités de François Filoni, vice-président de la CAPA, sera également révisé.

La campagne a commencé à la mairie

Le ton de la campagne municipale est donné. Le maire actuel, élu en 2014 sur une liste de droite, se présente désormais sous sa propre bannière, "Ajaccio Le mouvement", ni de droite ni de gauche.

Parmi les candidatures déclarées, la première a été celle de Jean-Marc Lanfranchi. L'avocat défend les couleurs de Core in Fronte.

La majorité territoriale est divisée. Jean-André Miniconi attend le soutient de Femu a Corsica. Jean-François Casalta pourrait se déclarer candidat sous les couleurs PNC-Corsica Libera.

A gauche, les tractations vont bon train entre le parti communiste, a manca inseme, le parti socialiste, et le think tank éco que conduit François Casasoprana. On ne sait s'il y aura une seule candidature.

À droite, Pierre-Jean Luciani maintiendra-t-il ou non sa démarche? Même incertitude encore à 6 mois de l'échéance du côté du Rassemblement National, dont le parti est en déshérence, faute de leader.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Municipales 2020 : Entretien avec Paul-Félix Benedetti, chef de file de Core in Fronte

Les + Lus