• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Ajaccio : des jeunes profitent de leurs vacances pour créer une application

Ce stage est organisé par le Fablab d’Ajaccio. Il est proposé pour un prix modique : 10 euros la séance. / © Léon Luciani / FTVIASTELLA
Ce stage est organisé par le Fablab d’Ajaccio. Il est proposé pour un prix modique : 10 euros la séance. / © Léon Luciani / FTVIASTELLA

Pendant les vacances scolaires, pour la deuxième année consécutive, le Fablab d'Ajaccio organise des ateliers créatifs autour de la fabrication numérique. Au programme : la création d’une application.

Par France 3 Corse ViaStella

Cette semaine, de jeunes ajacciens de 10 à 14 ans ont un projet ambitieux : créer une application

« Dans la semaine, ils vont apprendre à faire des objets en trois dimensions que l’on va aller mettre en réalité augmentée. Et avec le smartphone, quand on passera devant les tableaux qu’ils ont réalisés, on verra les objets 3D qu’ils ont créés apparaître et on pourra tourner autour. En fait, c'est des tableaux augmentés », sourit David Pernici, Fabmanager.

 


Ce stage est organisé par le Fablab d’Ajaccio. Il est proposé pour un prix modique : 10 euros la séance. Les jeunes inscrits accèdent à une initiation en matière de création numérique. « Je voulais mieux me servir d’un ordinateur, comprendre et m’amuser », explique Jules, un participant. « J’aimerais faire partie de la création d’une application de construction ou de mathématiques. Ça me paraît un peu difficile, mais quand on m’a dit que des enfants de 7 ans y arrivaient, je me suis dit que je pouvais réussir », complète Virgile, un autre participant. 

 
Ajaccio : des jeunes profitent de leurs vacances pour créer une application
Intervenants - David Pernici, Fabmanager ; Jules, participant ; Virgile, participant ; Ophélie Bochut, Alternante au Fablab. Equipe - Caroline Ferrer ; Leon Luciani ; Frédéric Guichard.

 

« Développer des passions » 


Le Fablab appartient à un réseau mondial de laboratoires locaux qui dopent l'inventivité en donnant accès à des machines dernier cri. 

À Ajaccio, une imprimante en deux dimensions est également à la disposition des enfants. « L’idée, c’est de concevoir soi-même toutes sortes de choses, toutes sortes de projets pour développer ses compétences, mais aussi pour apprendre par soi-même […] pour peut-être développer des passions », précise Ophélie Bochut, alternante au Fablab. 

Un nouveau stage démarrera la semaine prochaine, cette fois, consacrée à la création de jeux vidéo. 
 



 

A lire aussi

Sur le même sujet

Entretien avec François Charles, président de l'association l'Arcu

Les + Lus