Corse - Marche blanche pour toutes les femmes victimes de violence

Publié le Mis à jour le
Écrit par France 3 Corse ViaStella
12/06/16 - Marche blanche à Ajaccio à la mémoire de Savannah Torrenti et de toutes les femmes victimes de violence.
12/06/16 - Marche blanche à Ajaccio à la mémoire de Savannah Torrenti et de toutes les femmes victimes de violence. © STELLA ROSSI / FTVIASTELLA

Le 1er mai dernier, le corps sans vie de Savannah Torrenti, 24 ans, était découvert à Ajaccio, vraisemblablement morte sous les coups portés par son compagnon. Les amies de la jeune femme ont organisé une marche blanche, le dimanche 12 juin. 

Les amies de la jeune femme ont décidé d'appeler à une marche blanche ce dimanche à Ajaccio, pour Savannah Torrenti, mais aussi pour toutes les femmes victimes de violence.

Un millier de personnes ont défilé de la gare à la préfecture de région, derrière une banderole tenue par la famille et des amis de la jeune femme. En lettres rouge un grand "STOP la violence faite aux femmes, dénonçons et agissons".

Des proches de la victime ont également arboré un tee-shirt blanc, avec un portrait de Savannah et la mention "Mai Più" (plus jamais).

durée de la vidéo: 01 min 42
Marche blanche pour toutes les femmes victimes de violence ©France 3 Corse ViaStella


Des coups violents à l’origine du décès

C'est ce qui ressort des constatations des pompiers arrivés sur place les premiers et des premiers résultats de l'autopsie.

Le corps de Savannah Torrenti a été retrouvé dans l’appartement de son compagnon. C’est la sœur de celui-ci qui a alerté les secours.

Son compagnon Axel Bouchars, alors en fuite, s'était rendu de lui-même au commissariat d'Ajaccio le jour-même. Le jeune homme de 24 ans a été mis en examen pour homicide volontaire et placé en détention provisoire.

(Re)voir le reportage d'Anne-Marie Leccia et Typhaine Urtizverea, lors de la préparation de cette marche blanche.
durée de la vidéo: 02 min 11
Une marche blanche pour toutes les femmes victimes de violence ©France 3 Corse ViaStella
Témoignages d'Alexandra et Sandie, amies de Savannah Torrenti 

463 plaintes de violence en 2015

Oser rompre le silence reste toujours difficile pour les femmes victimes de violences conjugales. Mais elles sont de plus en plus nombreuses à avoir le courage de le faire. 463 l'an dernier en Corse. Un chiffre en augmentation constante.

Il y a les campagnes d'informations mais aussi la mise en place de services chargés d'aider et d'accompagner ces femmes. Le reportage de Marie Françoise Stefani et Jennifer Capai.

durée de la vidéo: 02 min 10
463 plaintes de violences conjugales en Corse ©France 3 Corse ViaStella
Intervenants : Samia ; Jean-Jerôme Tavera, Coordinateur accueil de jour ; Marie-Madeleine Fontaine, Directrice du Centre d'accueil Falep

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.