Ajaccio : mobilisation du collectif Parlemu Corsu et d’étudiants inquiets pour l’avenir de la langue corse

Des membres du collectif Parlemu Corsu et des syndicats étudiants se sont réunis devant la préfecture d'Ajaccio ce mercredi 20 février. Ils s'inquiètent des conséquences de la réforme du baccalauréat sur l'enseignement de la langue corse. 
© Lionel Luciani / FTVIASTELLA
La coofficialité de la langue corse est l'une des revendications du collectif Parlemu Corsu. 

Un rassemblement, avec des syndicats étudiants et lycéen, s’est tenu ce mercredi 20 février devant la préfecture d'Ajaccio. Ils s'inquiètent des conséquences de la réforme du baccalauréat sur l'enseignement de la langue corse et appellent à une manifestation le 23 mars prochain.

« On retrouve les étudiants de Corte, les lycéens. Petit à petit, on entend bien élargir la chose avec de plus en plus d’associations de jeunes qui porteront tous le même message. Nous revendiquons pour notre langue et la volonté de l’apprendre. Il n’y a qu’une chose à revendiquer : la langue corse doit être obligatoire dans les écoles, dans la continuité du primaire, de la sixième à la terminale. On se demande pourquoi la revendication n’est plus portée », soutient Micheli Leccia, président du collectif Parlemu Corsu.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
manifestation économie social lingua corsa culture