• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Baleone : l’espoir du tennis féminin français réuni pour la Raquette de Corail

Une compétition internationale qui rassemble les huit meilleures nations du continent. Pour la première fois depuis dix ans, trois joueuses françaises sont qualifiées. / © Charles Behr / FTVIASTELLA
Une compétition internationale qui rassemble les huit meilleures nations du continent. Pour la première fois depuis dix ans, trois joueuses françaises sont qualifiées. / © Charles Behr / FTVIASTELLA

Elles ont moins de 12 ans et sont les espoirs du tennis féminin européen. Toutes sont réunies à Ajaccio pour la Raquette de Corail. Une compétition internationale qui rassemble les huit meilleures nations du continent. Pour la première fois depuis dix ans, trois joueuses françaises sont qualifiées.

Par France 3 Corse ViaStella

Mathilde n'a pas encore 12 ans, elle représente la France sur la terre battue de Baleone pour la Coupe d'Europe des nations de sa catégorie d'âge. 

Huit équipes de trois joueuses s'affrontent, dont la France, qualifiée pour la première fois depuis 10 ans. Et c'est, déjà, du haut niveau. « Les trois ont des cartes à jouer au niveau international, ces filles-là sont déjà dans des gros projets, à 12 ans c'est lancé », explique Karine Quentrec, Capitaine de l'équipe de France féminine des moins de 12 ans. 

 
Baleone : l’espoir du tennis féminin français réuni pour la Raquette de Corail
Intervenants - Karine QUENTREC, Capitaine de l’équipe de France féminine des moins de 12 ans ; Mathilde NGIJOL-CARRE, Joueuse de l'équipe de France ; Bernard GIUDICELLI, président de la Fédération française de tennis. Equipe - Martin Cauwel ; Charles Behr ; Vanessa Alfonsi.
 

Tournoi tremplin 


Malgré une défaite vendredi, pour Mathilde pas de quoi oublier ses rêves. La jeune fille veut ressembler à ses idoles, comme la star américaine Serena Williams. « Je rêve de gagner un Grand chelem, ou plusieurs, surtout Roland-Garros parce que ça se joue en France. À 12 ans, parfois ça paraît impossible, mais quand tu te dis qu'elles sont passées par là aussi ça motive encore plus » livre Mathilde Njigol-Carre.

Alizée Cornet, Kristina Mladenovic, ou encore Caroline Wozniacki, autant de grandes joueuses qui sont passées par la Raquette de corail : un tournoi tremplin vers des compétitions encore plus prestigieuses. « On est sur le circuit de départ. Il offre les premiers points qui vont leur permettre de se qualifier à partir de leur 13e année dans les tournois de tennis Europe au niveau international. C’est une compétition qui les lance sur le circuit mondial, c’est important d’y être », indique Bernard Giudicelli, président de la Fédération française de tennis. 

Pour son retour à la compétition, la France s'est imposée face à la République Tchèque, pourtant double tenante du titre. Suite du tournoi dès samedi, contre la Russie. 



 

A lire aussi

Sur le même sujet

Baleone : l’espoir du tennis féminin français réuni pour la Raquette de Corail

Les + Lus