Éducation : la méthode Montessori fait de plus en plus d’adeptes

Rentrée à part pour 23 élèves à Ajaccio. Leurs parents ont fait le choix d'une école privée hors contrat. L'effectif est faible mais 3 fois plus important que l'an dernier. La particularité de cet établissement fondé sur la méthode Montessori repose sur sa pédagogie et un nombre d'élèves réduit. 

© FTVIASTELLA
Un déjeuner sous les arbres tant qu’il fait beau, c’est l’un des privilèges dont bénéficient ces petits ajacciens de cette école privée hors contrat. Avec seulement deux élèves en classe de cours préparatoires, l’enseignement ici est sur mesure. « Pendant la semaine je vais les tester en français, en écriture, ou en calcul pour voir le niveau de chaque enfant et adapter le programme », explique Christelle Vazelle, enseignante.

En un an d’existence, les effectifs ont presque triplé. Pour cette rentrée 2017, ils sont 23 élèves. Conséquence de ce succès : un déménagement dans des locaux plus vastes. Les enfants disposent désormais d’une cour de récréation et d’un terrain de football. « On a beaucoup plus d’espace dans la classe, on a une cour privée. Maintenant on a beaucoup plus de monde », livre Romane, 8 ans.



Des enfants en grande difficulté


L’école applique une pédagogie traditionnelle, mais elle s’appuie aussi sur la méthode Montessori, soit des activités pratiques qui doivent guider l’enfant vers l’autonomie. « Il y a des parents qui cherchent un enseignement en petit groupe.

Il y a des parents qui sentent leurs enfants en grande difficulté donc là il faut reprendre pour qu’ils puissent faire trois ou quatre ans en ayant quand même un bon bagage
», indique Emmanuelle Idir, directrice de l'école.

Du côté des parents, les attentes sont énormes. « Il y a peut-être une attention un peu plus fine portée aux élèves, que ce soit pendant les phases de cours ou pendant les phases de récréation », estime Brice Michel, le père de Paul, 7 ans

Cette scolarité privilégiée a cependant un coût. Il faut compter 450 euros par mois pour des enfants de primaire.


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
éducation société rentrée scolaire
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter