L’hommage à Jacques Chirac en Corse

Ce lundi 30 septembre, les drapeaux ont été mis en berne, des minutes de silence ont été observées en Corse, à l’occasion des obsèques du président Jacques Chirac. / © Préfète de Corse / Twitter
Ce lundi 30 septembre, les drapeaux ont été mis en berne, des minutes de silence ont été observées en Corse, à l’occasion des obsèques du président Jacques Chirac. / © Préfète de Corse / Twitter

Ce lundi 30 septembre, les drapeaux ont été mis en berne, des minutes de silence ont été observées en Corse, à l’occasion des obsèques du président Jacques Chirac. Dans les établissements scolaires, les enseignants ont pu aborder son parcours et son action politique. Illustration à Ajaccio. 

Par A.A / France 3 Corse ViaStella

Dans un collège de la région ajaccienne, la sonnerie retentit. Elle marque le début de la minute de silence respectée en hommage à Jacques Chirac dont les obsèques se sont tenues ce lundi 30 septembre. Les élèves et les enseignants se taisent. 

Quelques minutes plus tôt, le parcours du président, de son enfance à ses choix politiques les plus marquants, ont été évoqués par Michel Saliou, professeur d’Histoire. 

 
L’hommage à Jacques Chirac en Corse
Intervenants - Pasquin et Giuliano, Elèves de 3ème au Collège Laetitia ; Alicia, Elève de 3ème au Collège Laetitia. Equipe - Marie Cristiani ; Lionel Luciani ; Alexandra Sebahyi.
 

« Je ne savais pas ce qu’il avait fait pour la France »


Quelle image ces élèves avaient-ils de l'ancien président ? « Je le connaissais de nom, mais je ne savais pas ce qu’il avait fait pour la France, s’il était bien ou mal vu. J’avais juste entendu son nom », explique un élève. « On savait qu’il était un ancien président de la République, mais on ne le connaissait pas vraiment », continue une collégienne. 

Durant cette journée, décrétée deuil national, les drapeaux ont été mis en berne et des minutes de silence ont notamment été respectée dans les préfectures d’Ajaccio et de Bastia. 
 
 


Avant Jacques Chirac, un deuil national avait été décrété pour trois autres présidents : le général de Gaulle, Georges Pompidou et François Mitterrand.


 

Sur le même sujet

Les + Lus