• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

L’Assemblée de Corse planche sur sa compagnie maritime régionale

Vers une compagnie maritime publique régionale pour la Corse
L'Assemblée de Corse a étudié mercredi 13 juillet la faisabilité d'une compagnie publique régionale maritime. Intervenants: Paul-Marie Bartoli, conseiller territorial "Prima a Corsica"; José Rossi, président "Le Rassemblement"; Jean-Félix Acquaviva, président de l'Office des Transports de la Corse - France 3 Corse ViaStella - Marie-France Giuliani, Thierry Guespin

Les élus de l'Assemblée de Corse ont débattu – sans vote – mercredi 13 juillet de la faisabilité d’une compagnie publique régionale pour la desserte maritime de la Corse pour les années 2017/2027.

Par France 3 Corse ViaStella

Deux solutions ont été retenues pour constituer cette compagnie maritime régionale. Soit créer une société d’investissement détenue à une large majorité par la CTC, soit monter deux SEMOP (société d’économie mixte à opération unique) dans le cadre du service public de continuité territoriale entre Marseille et les ports principaux pour l’une, et entre Marseille et les ports secondaires pour l’autre.

Pour ce qui est de la flotte, là encore deux options se dessinent : un retour de deux à quatre navires selon l’option retenue, mais dans les deux cas l’acquisition de trois nouveaux bateaux, le premier en 2021, les autres sur une période de dix à quinze ans.

Le 6 septembre prochain, les élus de l’Assemblée de Corse choisiront le modèle de gestion, pour une consultation en octobre 2016 et un début d'exploitation un an plus tard.

Devenir propriétaire des bateaux, les louer, ou accorder des contrats d'exploitation... autant de conditions qui devront être précisées d'ici là.

A lire aussi

Sur le même sujet

La chambre régionale des comptes épingle le service d’incendie et de secours de Corse-du-Sud

Les + Lus