Cet article date de plus de 4 ans

Assises de Corse du Sud : 10 ans et un acquittement pour l’attaque d’un fourgon blindé

Dix ans de réclusion criminelle et un acquittement ont été prononcés mercredi soir par les jurés de la cour d'assises de Corse du Sud à l'encontre de trois hommes poursuivis poursuivis dans le cadre d’une tentative de braquage d'un fourgon blindé à Propriano, en juillet 2013.
Me Jean-François-Vesperini, avocat des parties civiles; Me Dominique Paolini, avocat de Julien Zavani; Me Anna-Maria Solllacaro, avocate de Youssef Belkaid ©France 3 Corse ViaStella
Au terme d'un peu moins de trois heures de délibéré, Ottmane Belkaïd et Julien Zavani ont été condamnés à 10 années de réclusion criminelle reconnus coupable de la tentative de braquage d'un fourgon de transports de fond, le 8 juillet 2013 à Propriano.

Les jurés ont en revanche acquitté Youssef Belkaïd, blanchi des accusations de tentative de meurtre, de tentative de vol avec arme et d'association de malfaiteurs.  

Mardi, les avocats généraux Eric Bouillard et Patrick de Firmas avaient requis la même peine à l'encontre des trois accusés, 16 ans de réclusion criminelle. 

durée de la vidéo: 01 min 25
Assises de Corse du Sud : les avocats plaident l'acquittement ©France 3 Corse ViaStella

Les avocats de la défense avaient eux demandé l'acquittement pour les trois prévenus. Ils dénoncaient une enquête truffée de négligeance, des ADN qui suscitent le doute et une téléphonie qui ne prouve rien.

"Quand Ottmane Belkaïd essaie d'expliquer au juge qui lui demande comment son ADN a pu se transporter sur la vitre?, (...) il s'avère que plus tard une expertise scientifique dont il n'a pas pu avoir connaissance au moment où il s'explique lui donne raison", avait plaidé Me Dupond-Moretti.

Les trois hommes comparaissaient depuis le 6 février devant la cour d’assises de la Corse du Sud pour le braquage raté d’un fourgon de transports de fond en plein centre de la station balnéaire de Propriano le 8 juillet 2013.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice société assises