• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Un cas de fièvre catarrhale ovine détecté à Bonifacio

Un cas de fièvre catarrhale ovine détecté à Bonifacio
Intervenants : Laurent Larivière, Directeur départemental adjoint DDCSPP corse du sud // Laurent LASNE, Chef du service vétérinaire et phytosanitaire DDCSPP Corse du Sud // Philippe MEYNIER Eleveur, Président de l'organisme de sélection ovine de Corse - Antomarchi Florence // Agostini Stéphane

La fièvre catarrhale ovine (FCO) ou maladie de la langue bleue, a été détectée sur neuf ovins de Corse-du-Sud, à Bonifacio.

Par France 3 Corse ViaStella

3 cas

Le laboratoire national de référence de l'Agence national de sécurité sanitaire (ANSES) vient de confirmer des résultats positifs de fièvre catarrhale ovine (FCO) sur neuf ovins d'un troupeau à Bonifacio.

Pour prévenir a propagation de la maladie, l’élevage a été placé sous surveillance renforcée. Les animaux sont bloqués dans l’exploitation.

La FCO est due à un virus transmis par des insectes vecteurs, les culicoïdes, et peut provoquer des baisses de production et des mortalités importantes chez les ruminants (ovins, caprins, bovins). Elle n'est pas transmissible à l'homme.

Il existe plus de 25 souches (sérotypes) de FCO, plus ou moins pathogènes. Le sérotype 4 mis en évidence a déjà été à l'origine d'une importante épizootie en 2003 en Corse, prévient la préfecture de Corse-du-Sud.

Vaccin

Une campagne de vaccination prise en charge par l’Etat a été mise en place depuis que la Sardaigne a notifié, en début d’année, des foyers dans la région de Cagliari.

C’est de là que vient la contamination. « Il est très probable que ce sont les vents de Sud qui ont sévi cet été ou cet automne qui ont amené les moucherons contaminés dans le Sud de la Corse », observe Laurent Larivière, Directeur départemental adjoint de La Direction départementale de la Cohésion Sociale et de la Protection des Populations en Corse-du-Sud.
Laurent Larivière, Directeur départemental adjoint de la DDCSPP de Corse-du-Sud
La fièvre catarrhale ovine (FCO) ou maladie de la langue bleue, a été détectée sur trois ovins de Corse-du-Sud, à Bonifacio.

Les éleveurs qui n’auraient pas vacciné leurs bêtes sont fortement encouragés à contacter leurs vétérinaires sanitaires au plus vite.

La maladie se manifeste chez les ovins principalement par de la fièvre, une salivation excessive, un œdème du museau, une cyanose des muqueuses (langue enflée et colorée en bleu), des boiteries, un amaigrissement pouvant conduire à la mort des animaux ou à une guérison lente avec d’importantes pertes économiques

ERRATUM : Dans la reportage ci-dessus, Philippe Meynier est président de l'organisme de sélection ovine corseet non pas président de l'organisme sanitaire.

Sur le même sujet

Ajaccio : du monde sur les plages pour profiter du beau temps du mois de juin 

Les + Lus

Aidez-nous à améliorer notre site en répondant en trois minutes à ce questionnaire.

Commencer