Coronavirus : l’aéroport d’Orly pourrait rester fermé jusqu’à septembre

Chaque été, on peut voyager depuis Ajaccio, Bastia, Figari ou Calvi jusqu'à Paris via l’aéroport d’Orly. Depuis le 31 mars, celui-ci est fermé. Chaque trajet entre la Corse et la capitale entraîne une escale à Marseille. La fermeture d’Orly pourrait durer jusqu’en septembre.

© Axelle Bouschon
La nouvelle va certainement déplaire aux professionnels du tourisme. L’aéroport d’Orly, qui permet d’habitude la liaison entre Paris et la Corse, pourrait rester fermer jusqu’en septembre. C’est ce qu’affirme le quotidien éconmique les Echos.

D’habitude l’été, l’aéroport d’Orly accueille des milliers de passagers en provenance ou à destination de la Corse. Air France et Air Corsica proposent des vols directs Paris-Bastia, Paris-Ajaccio, Paris-Calvi ou Paris-Figari.

Depuis le 31 mars, Orly est fermé au trafic commercial. Les vols entre Paris et la Corse s’effectuent uniquement pour motif familial impérieux ou professionnel en passant par en passant par l’aéroport de Roissy-Charles de Gaulle, avec une escale à Marseille.

« Nous devons attendre la réouverture des frontières avant de pouvoir remonter en puissance », explique Aéroports de Paris aux Echos.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société coronavirus - confinement : conseils pratiques tourisme économie