Coronavirus : tous les restaurants et les bars doivent désormais fermer à minuit en Corse

Après la Corse-du-Sud, c'est désormais la préfecture de Haute-Corse qui annonce la fermeture des restaurants au delà de minuit. Une décision prise pour contrer la stratégie de certains bars qui proposaient des menus pour rester ouverts.

ILLUSTRATION - Les bars et restaurants insulaires devront dès à présent et jusqu'au 18 octobre fermer à minuit.
ILLUSTRATION - Les bars et restaurants insulaires devront dès à présent et jusqu'au 18 octobre fermer à minuit. © maxnewsworldfive158238
Face à la circulation active du virus en Corse, les préfectures des deux départements réadaptent les mesures destinées à freiner la propagation de l’épidémie.

À partir de ce vendredi 18 septembre jusqu’au dimanche 18 octobre 2020 inclus, dans toutes les communes de Corse-du-Sud comme de Haute-Corse, voici les nouvelles mesures qui seront appliquées  :

-    les restaurants et les débits de boissons sont fermés, tous les jours, de minuit à 6h. Cette mesure de fermeture s’applique à tous les restaurants et les débits de boissons, notamment ceux installés dans les établissements recevant du public ;

-    la vente d’alcool à emporter est interdite de 23h à 6h ;

-    le transport et la consommation d’alcool sur la voie publique sont interdits de 23h à 6h ;

-    la distribution et la consommation d’alcool sont interdites dans les enceintes sportives, notamment dans les espaces réceptifs.

Le préfet de Haute-Corse, qui met en oeuvre ces mesures vendredi 18 septembre, suit ainsi l'exemple de son homologue de Corse-du-Sud, où elles avaient été annoncée la veille, jeudi 17 septembre.

Les communiqués de presse émanant des préfectures précisent que  « les établissements se verront dresser un procès-verbal en cas de non-respect de leurs obligations. Ils recevront de la préfecture une mise en demeure de se mettre en règle et pourront être fermés en cas de récidive. »

Des bars frappés de fermeture administrative

À la fin du mois d'août, plusieurs bars et établissements insulaires ont été frappés de fermeture administrative pour ne pas avoir fait respecter les mesures de distanciation sociale et de port du masque. 

Le nouvel arrêté préfectoral qui annonce la fermeture des restaurants et des bars à minuit vise à contrer la stratégie de certains bars qui proposaient des menus pour rester ouverts plus longtemps, comme l'était permis pour les restaurants.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société