Covid : le village de Sollacaro confiné pour le réveillon

Publié le Mis à jour le
Écrit par Sébastien Bonifay
Le village de Sollacaro, dans le Sartenais, compte plusieurs dizaines de cas positifs au Covid.
Le village de Sollacaro, dans le Sartenais, compte plusieurs dizaines de cas positifs au Covid. © Mairie de Sollacaro

Près de 10 % des habitants de Sollacaro testés positifs au Covid... Les vacances de fin d'année ont été un peu chamboulées dans le village de Corse-du-Sud. Mais en l'absence de cas graves, on fait contre mauvaise fortune bon cœur.

C'est un réveillon du 31 pas comme les autres qui s'annonce, dans la commune de la vallée du Taravo. La soirée se passera à la maison, en comité (très) restreint. Et, les habitants l'assurent, personne ne quittera, ou ne rejoindra Sollacaro pour célébrer l'arrivée de la nouvelle année.

Les festivités de Noël, déjà, avaient dû s'adapter. Le 24 décembre, le feu traditionnel avait été annulé. "C'est vrai qu'au village, l'ambiance est un peu différente des autres années. On n'a pas vraiment l'impression d'être dans une période de fêtes. Par précaution, les habitants ne sortent pas trop de chez eux", confie Jean-Jacques Bartoli. 

Pas de cas graves

Tout est parti de la classe de maternelle, à la veille des vacances. "Deux ou trois cas se sont déclarés parmi les vingt élèves", raconte le maire de Sollacaro. Et dans la foulée, "un anniversaire a très certainement accentué les choses". Résultat, entre 20 et 30 cas positifs au village, qui compte un peu plus de 300 habitants. 

Très vite, les services de la mairie et la directrice de l'école ont travaillé main dans la main, pour évaluer la situation, et prévenir les autorités sanitaires. "Les services de l'ARS ont pris les choses en main, ont contacté les cas positifs, et donné les consignes à suivre. Et depuis, tout le monde, au village, joue le jeu."

Jean-Jacques Bartoli prend les choses avec philosophie : "il faut relativiser. Par chance, nous n'avons aucun cas grave, aucune hospitalisation. Certains n'ont même pas de symptômes. Et les autres ont des symptômes qui se rapprochent des symptômes de la grippe". 

Une grippe

Reste une question en suspens, la gestion de la rentrée scolaire, lundi matin. Le maire se dit attentif à l'évolution de la situation, mais serein. "Ca aurait été plus problématique en période scolaire. Là, les vacances ont permis le confinement, et ceux qui ont été positifs à la veille des vacances pourront reprendre les cours normalement. Les autres, ceux qui sont toujours positifs, respecteront les consignes, et ne reprendront pas l'école dès la rentrée..."

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.