18 mois de travaux pour le déploiement du réseau d’assainissement entre Appietto et Mezzavia

La communauté d'agglomération du pays ajaccien poursuit le déploiement du réseau d'assainissement. Une dernière opération majeure est lancée, elle concernera 4.500 habitants au nord d'Ajaccio. Jusque-là, le manque d'infrastructures collectives freinait l'aménagement de certaines zones.

Le pays ajaccien poursuit le déploiement du réseau d'assainissement. Une dernière opération majeure est lancée, elle concernera 4.500 habitants au nord d'Ajaccio.
Le pays ajaccien poursuit le déploiement du réseau d'assainissement. Une dernière opération majeure est lancée, elle concernera 4.500 habitants au nord d'Ajaccio. © Camille Saiseau / FTVIASTELLA
Du col du Listincone jusqu'à Mezzavia des travaux vont commencer pour une durée de 18 mois. Le réseau d'assainissement collectif va être installé. Afa, Alata, Appietto vont être raccordés à la station d'épuration de Campo dell’Oro

Désormais l'agence de l'eau ne finance plus ces travaux d'extension. « Il appartient aux collectivités de trouver des astuces financières pour pouvoir financer ces nouveaux projets et participent au financement. C’est ce que l’on appelle la participation pour l’assainissement collectif, qui consiste en une taxe », explique Michele Orlandi, directrice moyens de la communauté d’agglomération du pays ajaccien (Capa).

 
18 mois de travaux pour le déploiement du réseau d’assainissement entre Appietto et Mezzavia


Les habitations auront obligation de se raccorder dans les deux ans, et ce sera à leur charge. Avec le tout à l'égout, Appietto espère développer son projet d'urbanisation du Listincone. École, logements, cabinet médical, sont prévus en bord de route. 
 

Constructibilité limitée 


2.000 habitants sont répartis sur la commune, dont 150 au village. Ici, toutes les maisons ont une fosse septique, ce qui limitait la constructibilité jusque-là. « Pour notre commune, c’est des travaux de grande importance, d’ailleurs pour toutes les communes. C’était attendu depuis très longtemps. Sans ça, notre projet ne pourrait pas être réalisé. On est un petit peu bloqué par les lois qui s’enchevêtrent, mais on a espoir que dans les semaines ou les mois qui viennent ça se débloque », soutient François Faggianelli, maire d'Appietto.

À Alata, la construction de petits immeubles HLM que permettrait le futur réseau d'assainissement. 

Pour l'instant, 4.500 habitants sont concernés par ce chantier de la Capa. Pour les lotissements les plus anciens, l'installation n'est pas aux normes. « Il y a la fosse septique. Un jour ou l’autre, il faudra forcément se raccorder au tout à l’égout. Le plus tôt sera le mieux », sourit Marc Mery, habitant d'Alata. 

Le raccordement secondaire aux maisons prendra encore un ou deux ans. À terme, un plus pour préserver les nappes phréatiques. 



 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
aménagement du territoire environnement société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter