Ajaccio : enquête ouverte pour violences volontaires en réunion et propos homophobes dans une discothèque

© WEJohnston
© WEJohnston

Samedi soir, devant une discothèque bien connue du centre-ville, plusieurs clients auraient été frappés en raison de l'orientation sexuelle de l'un d'eux. Une enquête est ouverte pour "violences volontaires en réunion, violences volontaires en raison de son orientation sexuelle, propos homophobes". 

Par Sébastien Bonifay

Samedi soir, plusieurs jeunes garçons se rendent dans une discothèque d'Ajaccio. 
Peu après leur arrivée, un videur se serait approché du petit groupe, et aurait demandé à l'un des clients de surveiller son comportement. 

Très vite, les choses auraient dégénéré. 
Un second videur aurait sorti le client en usant de la force. 
Ce dernier aurait demandé des comptes devant l'entrée de l'établissement, s'inquiétant de savoir si il avait été exclu de la soirée parce qu'il était gay. 

Le videur se serait alors laissé allé à des insultes homophobes, dont un "sale pédé", selon une source proche de l'enquête.
Aurait suivi un violent coup de poing qui aurait fait perdre connaissance au client. 

Deux de ses amis, qui étaient sortis pour le soutenir, auraient également été frappés, pour certains à coups de casque. 

Il n'y a guère de doutes sur les violences, celles-ci ayant entraîné 5 jours d'ITT pour l'une des victimes. 
Reste à déterminer comment, et pourquoi. 

Le Parquet d'Ajaccio a ouvert une enquête pour violences volontaires en réunion, violences volontaires en raison de son orientation sexuelle, propos homophobes. 
Elle devra déterminer les circonstances exactes de l'altercation. 
 

Sur le même sujet

Les + Lus