Cet article date de plus de 3 ans

Corrano : la fête de la terre permet de faire vivre le patrimoine paysan corse

La tradition de la tribbiera, le battage du blé à l’aide de bœufs, a été à l’honneur dimanche à Corrano. Les visiteurs de la fête de la terre ont aussi pu découvrir des démonstrations de Tundera en compagnie de bergers. Une journée qui permet de faire vivre le patrimoine paysan.
 
© Joséphine Kloeckner/FTVIASTELLA
Comme par le passé, les anciens ont procédé dimanche à une bénédiction pour protéger la moisson. Puis ils ont entonné un chant corse pour se donner du courage avant la tribbiera, une technique d'agriculture ancestrale.

Le principe est de faire tourner une pierre de près de 40 kilos, tractée par des bœufs, pour séparer le grain de l'épi. « Quand on envoie les gerbes en l’air, il faut travailler en fonction du vent. Car la paille s’envole et le grain reste sur l’air de battage », explique Marius Massimi, organisateur de la fête de la terre. 

Produits artisanaux, promenades en calèches et à dos d'âne, la fête de la terre réunie une vingtaine d'exposants. L'occasion de redécouvrir des outils traditionnels, souvent transmis de génération en génération. « Ce genre de ciseaux était utilisé pour tondre les brebis. Il y a aussi les balances anciennes, on ne s’en sert plus évidemment, mais je les garde en souvenir. J’aime bien », livre Caroline Belini, habitante de Carbuccia.
 

« Ca ramène du monde au village » 


Un moment de partage comme une parenthèse dans le temps pour faire renaître des savoir-faire qui appartiennent à une autre époque. « Ca fait revivre d’anciennes coutumes, ça ramène du monde au village », estime un jeune homme. « Quand vous voyez une tribbiera, c’est merveilleux. Quand vous entendez chanter des chansons anciennes corse, c’est extraordinaire », complète un homme. 

 
Corrano : la fête de la terre permet de faire vivre le patrimoine paysan corse


Un retour quatre siècles en arrière, pour que ces techniques d'antan se transmettent, et ne cessent jamais de vivre à travers ceux qui s'en souviennent.


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
agriculture économie tradition sorties et loisirs