• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Jardins partagés : Sarrola-Carcopino cultive le lien social

Sarrola-Carcopino (Corse du Sud) met en place un jardin partagé et pédagogique. Dans cette commune dont la population est en plein essor, le but est de recréer du lien social. Les travaux sont accomplis par des jeunes bénévoles.

Par France 3 Corse ViaStella

La plaine de Sarrola côté jardin. Mercredi, des bénévoles emploient leurs vacances de printemps à transformer ce qui était une décharge sauvage en un espace cultivable.

Pour des jeunes, souvent issus de milieux urbains, c'est d'abord l'occasion de se familiariser avec les travaux de la campagne. "J’ai appris à faire des escaliers. J’ai appris à faire un petit terrassement. J’ai un peu défriché, il y a une bonne entente. C’est une bonne équipe", sourit Jean-Étienne, un des bénévoles.


Une semaine de chantier

L'équipe est encadrée par le service jeunesse de la Collectivité de Corse et l'association Corse active. Le chantier dure une semaine. "Ça peut créer des vocations. Certains jeunes étaient toute la journée devant leurs écrans, ils n’avaient pas l’habitude de faire ça. Certains ont ressenti une vocation pour les métiers verts", indique Olivier Huber, membre de l'association Parola di a ghjuventù.

L'espace sera dévolu aux résidents des lotissements environnants. Des planches de jardins seront aménagées.

La commune souhaite créer du lien social. Les utilisateurs vont s'organiser en association. "Plus que les récoltes que l’on pourra faire, l’utilité dépasse le côté matériel puisqu’on va pouvoir échanger entre personnes peut-être passionnées des plantes, échanger entre personnes de différents âges de notre lotissement, mieux se connaître entre voisins. L’utilité peut-être la plus importante, elle est là", estime Marie-Christine Griot, habitante de la plaine de Sarrola-Carcopino.

Essor démographique

En voie de périurbanisation, la plaine de Sarrola est en plein essor démographique. La population communale a triplé entre 1982 et 2015, passant de 812 habitants à plus de 2 500.

Actuellement, la progression est d'environ 500 habitants supplémentaires chaque année. Ceux qui vivent en plaine ne connaissent plus ceux qui sont au village. "S’il y a des gens du village qui souhaitent avoir une petite parcelle de terrain, ce sont 20 m2 individuellement, ils le peuvent. Et puis il y aura une parcelle collective, un jardin pédagogique et cette pépinière d’arbres que l’on souhaite organiser parce qu’on a aussi l’idée d’un parcours de santé", précise Marie-Laurence Sotty, adjointe au maire de Sarrola-Carcopino.

Le jardin partagé et pédagogique a vocation à évoluer. Ainsi, prochainement, une villa abandonnée pourrait abriter une médiathèque.


Sur le même sujet

Les Belles-envolées - Bande-annonce

Les + Lus