• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Militants nationalistes condamnés : 10 millions d'euros d'amendes à régler

Façade du bâtiment de l'Assemblée de Corse à Ajaccio (Corse du Sud) / © LUCCIONI Michel /MAXPPP
Façade du bâtiment de l'Assemblée de Corse à Ajaccio (Corse du Sud) / © LUCCIONI Michel /MAXPPP

Le collectif "I Patriotti" a demandé jeudi au président du Conseil Exécutif de Corse la prise en charge par la Collectivité de Corse d'une partie des amendes auxquelles ont été condamnés des militants nationalistes depuis plusieurs années, pour un montant de dix millions d'euros.

Par France 3 Corse ViaStella / GB

Le collectif "I Patriotti" réclame également l'appui de la Collectivité de Corse pour obtenir le retrait des détenus corses du FIJAIT, le fichier des auteurs d'infractions terroristes. Selon Ghjuvan Antolini, porte-parole d'"I Patriotti", "ce fichier est fait pour les terroristes pas pour les résistants". 

Sur le règlement des amendes dues par les détenus nationalistes corses à l'Etat, le président du Conseil Exécutif Gilles Simeoni a fait part de son soutien. "On ne peut pas les laisser seuls face aux paiements de ces sommes (…)", a-t-il indiqué.

Selon le collectif "I Patriotti", une somme de dix millions d'euros serait à régler. 

"Cela doit faire partie d'un traitement politique et il y aura ensuite des solutions techniques, notamment à travers l'effacement de ces sommes ou la constitution d'un fond de solidarité alimenté par la perception d'une cotisation par exemple sur des contrats d'assurance," a proposé Gilles Simeoni.

Militants nationalistes condamnés : 10 millions d'euros d'amendes à régler
Intervenants - Ghjuvan Antolini, porte-parole du Collectif "I Patriotti"; Gilles Simeoni, président du Conseil Exécutif de Corse. Equipe - Marie Cristiani, Marc-Antoine Renucci

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Oscaro racheté par la maison mère d'Autodis

Les + Lus