Réveillon : à Baleone, des contrôles routiers préventifs pour rappeler les règles de sécurité

Publié le Mis à jour le
Écrit par France 3 Corse ViaStella


À l'occasion de cette soirée festive, 9 Français sur 10 consommeront de l'alcool, ce qui en fait l'une des nuits les plus dangereuses sur les routes. Des contrôles routiers étaient effectués ce week-end à titre préventif notamment à Baleone. L'occasion de rappeler quelques règles élémentaires.

Deux jours avant le réveillon, sur un rond-point de Baleone, l’heure est à la prévention. Les forces de l’ordre effectuent des contrôles routiers à titre préventif. L’occasion de rappeler quelques règles élémentaires de sécurité et de distribuer des éthylotests. 

Le soir de la Saint-Sylvestre, 64 % des Français consommeront trois verres d’alcool ou plus, de l’alcool qui ne s’éliminera pas avant la fin de la nuit. « Le temps de récupération est de 0,10 gramme par heure. Dès qu’on a bu un peu, deux heures de sommeil ne vont pas être suffisantes. Il faudrait s’arrêter six ou sept heures avant de reprendre le volant », explique Capitaine Perrot, commandant de l'escadron départemental de sécurité routière de Corse-du-Sud. 

 
Réveillon : à Baleone, des contrôles routiers préventifs pour rappeler les règles de sécurité
 

« Nous avons entre 150 et 200 courses »


Impossible donc de reprendre la route après une soirée arrosée. Pourtant, seuls 44 % des Français, qui auront bu ce soir-là, ont pensé à prendre des dispositions pour le retour

Un chiffre préoccupant qui encourage à sensibiliser aux différentes alternatives : prendre un taxi ou désigner un Sam

Les taxis roses à Ajaccio seront, eux aussi, sur les routes. « Le soir du réveillon, nous avons entre 150 et 200 courses. Donc nous avons décidé de mettre en place un dispositif de huit à dix taxis pour assurer toutes les courses de toutes la nuit », indique Gérard Venturini, président de l'association Ajaccio Radio-Taxi. 

Une façon d’éviter les nombreux contrôles de la nouvelle année. 



 
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité