Intempéries en Corse : 125 opérations de sauvetage en mer engagées

Publié le Mis à jour le

D'après la préfecture maritime, le CROSS Med coordonne 125 opérations de sauvetage en mer depuis ce matin. Les violents orages qui se sont abattus sur la Corse dans la matinée ont retardé le déploiement des secours.

Depuis ce jeudi matin aux alentours de 8 heures, le CROSS Méditerranée coordonne 125 opérations de sauvetage en mer, principalement sur toute la façade ouest de la Corse.

La plupart de opérations concerne des bateaux projetés sur la côte, soit désemparés ou en avarie alors qu'ils étaient en mer, soit à la suite de ruptures de mouillage. La préfecture maritime recense dix blessés légers, "victimes de chutes et de chocs". 

Deux personnes décédées

Ce matin, deux personnes étaient portées disparues : un pêcheur de 62 ans dans le golfe de Girolata et un kayakiste dans le secteur d'Erbalunga.

Un premier corps a été retrouvé en fin de matinée à Girolata et s'il n'est pas formellement identifié, il s'agirait du pêcheur. Le corps du kayakiste a lui été retrouvé en début d'après-midi. Le bilan total des intempéries en Corse s'élève donc pour le moment à cinq morts.

Moyens déployés en milieu de matinée

En raison des fortes rafales de vent, les services de secours n'ont pas pu engager de moyens avant le milieu de matinée.

Dès que les conditions météorologiques l'ont permis, tous les moyens de la Société nationale de sauvetage en mer (SNSM) des stations du littoral, les moyens nautiques des sapeurs-pompiers du SDIS 2A, ceux de la douane et même certains privés ont été déployés.

En renfort, cinq hélicoptères de la marine nationale, la gendarmerie, la sécurité civile et l'armée de l'air ainsi qu'un avion de la sécurité civile sont mobilisés pour patrouiller sur le trait de côte. Les opérations de sauvetage sont toujours en cours.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité