• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

L'état de catastrophe naturelle reconnu pour Coggia et Cuttoli-Corticchiato en Corse-du-Sud

La demande de reconnaissance de l'état de catastrophe naturelle avait été déposée par les communes après les inondations et les coulées de boue de février 2014. L'Etat a émis un avis favorable pour Coggia et Cuttoli-Corticchiato. 

Par France 3 Corse ViaStella

Du 9 au 11 février, d'importantes intempéries avaient fait rage à Coggia et Cuttoli-Corticchiato. Routes coupées, éboulements, inondations, un vrai déluge s'était abattu sur le département de la Corse-du-Sud, mobilisant d'importants moyens pompiers.

A la suite des demandes de reconnaissance de l'état de catastrophe naturelle, la commission interministérielle a émis un avis favorable pour les communes de Coggia et Cuttoli-Corticchiato. 

L’arrêté portant pour ces communes reconnaissance de l'état de catastrophe naturelle a été publié au Journal Officiel du 6 août 2014.

Eboulements et routes coupées​


De nombreux éboulements s'étaient également produits, sur la route du col de Vergio, à hauteur du Paesolu d’Aitone et dans les secteurs d’Ota et de Marignane.

A Ajaccio, une route s'était effondrée, rendant l'accès au lotissement la Confina II impossible. A l'aéroport, les locaux de la compagnie aérienne Air Corsica ont été menacés eux-aussi par la montée des eaux.

A Sagone, une station service avait été inondée et l'eau avait gagné certains des immeubles se trouvant en bord de mer. Enfin, la Gravona avait également menacé de couper le pont de Cuttoli, sur la rive sud du golfe.

A lire aussi

Sur le même sujet

Fête de la musique : à Bastia, trois studios de répétitions mis à disposition de groupes amateurs

Les + Lus