Patrimoine : Le château de la Punta bientôt ouvert au public ?

Construit au XIXème siècle par la famille Pozzo di Borgo à Alata à partir des vestiges du palais des Tuileries, le château de la Punta ouvrira ses portes dans moins de deux ans. La deuxième tranche des travaux s'apprête à démarrer.

La façade nord et les pourtours du monument rénovés, c'est désormais à la partie sud du célèbre château de la Punta d’être en chantier, pour la seconde tranche des travaux de restauration. 

L'objectif est de remettre à neuf les chapeaux - la partie supérieure de l'encadrement des fenêtres - et les colonnes, une par une, comme l'explique Pauline Benielli, cheffe de projet "Château de la Punta".

"Il s'agit d'interventions assez lourdes, qui vont nécessiter un certain nombre de démontages et de remontages de ces éléments de pierre qui, comme on l'a assez régulièrement indiqué, contiennent beaucoup de métaux qui permettent de renforcer cette structure qui provient en partie du palais des Tuileries. Donc l'enjeu, ça va vraiment être de conserver ces pierres qui proviennent des Tuileries, tout en renforçant ce principe structurel qui donc a subi des dégradations assez importantes." 

23 mois de travaux

À ce titre, la Collectivité de Corse, propriétaire du site, table sur 23 mois de travaux pour aboutir à une réouverture très encadrée du rez-de-chaussée seulement, essentiellement pour des manifestations culturelles.

Coût total de l'opération, qui englobe aussi un important travail de menuiserie : 3,5 millions d'euros. De quoi, à terme, refaire du bâtiment construit au 19ème siècle, un lieu exceptionnel.

Mais à ce jour, on ne connait toujours pas la date de fin des travaux. 

"Un phare en Méditerranée"

Le maire de la commune, Etienne Ferrandi, est enthousiaste : "Nous avons véritablement un outil, un bijou, qui peut être un phare en Méditerranée pour attirer et donner envie de connaître la Corse sous un autre aspect qu'il nous faut valoriser d'un point de vue qui soit d'abord historique, culturel et économique." 

Le but recherché est également de rendre le site vivant en aménageant, par ailleurs, les alentours du château et en créant un jardin botanique sur les jardins dits de la petite Afrique. 

Retrouvez le reportage de nos équipes :

durée de la vidéo : 00h02mn01s
Intervenants : Etienne Ferrandi, maire d'Alata ; Pauline Benielli, cheffe de projet "château de la Punta" ©J-P. MATTEI / J. CAPPAI / Y. BENARD