Patrimoine : les trésors cachés d'Arghjusta et d'Olmeto

Publié le Mis à jour le
Écrit par France 3 Corse ViaStella
Journées du patrimoine : les trésors cachés d'Arghjusta et Olmeto
Journées du patrimoine : les trésors cachés d'Arghjusta et Olmeto © FTVIASTELLA

Il était une fois un village, ses traditions, son patrimoine. En Corse du Sud, Arghjusta et Olmeto ont offert le temps d'un week-end, un voyage dans le temps pour les Journées européennes du patrimoine.

Cette 35ème édition des Journées du patrimoine est l'occasion de découvrir ou redécouvrir des lieux méconnus et un savoir-faire ancestral.

La commune d’Arghjusta è Muricciu, en partenariat avec l’association I trè salti, a mis à l'honneur la culture céréalière et plus particulièrment celle du blé et de la fabrication du pain.

Du stand Granu Anticu "Du blé au pain" aux outils de la culture du blé "I farri di Mariu" ou "A tribbiera di Cura", la méthode des anciens touche aussi les plus jeunes.

"Avec les vieux outils d'antan on pouvait faire beaucoup plus de choses qu'avec les outils d'aujourd'hui", commente Enzo, 10 ans.

Plus loin, le four à pain du village, daté de 1866, reprend vie. A la sortie, un pain qui va tenir la semaine, un parfum du passé qui embaume les ruelles du village d'Arghjusta.

"On travaille une farine qui vient d'Aleria et qui a quelques centaines d'années, on va dire", explique aux visiteurs Pierre Bartoli, boulanger. "La cuisson, la fabrication, le pétrissage surtout est très délicat. Il faut faire tourner le pain; le fond du four est chaud, alors que le devant est froid."
 
Journées du patrimoine : les trésors cachés d'Arghjusta et Olmeto

Un dizaine de kilomètres plus loin, le village d'Olmeto met en scène ses lieux de convivialité et d'échanges, comme son lavoir construit en 1889 et son église Santa Maria Assunta. Les habitants y exposent des trésors sortis tout droit de leurs armoires.

Mais au-delà, le village conserve les vestiges d'un passé riche de son histoire. "Sampiero Corso est passé par là, ambassadeur de Catherine de Médicis qui voulait que la Corse soit française", explique Marie-Thérèse Rahnema, historienne et romancière sur le Valinco. "A la fin du XVIIème siècle, il y a eu des razzias et c'est un village qui a aussi souffert."

Le castel de la Rocca et la maison de Colomba témoignent également de ce riche passé. Mais ça c'est une autre histoire!
 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.