L’académicien Jean-Marie Rouart à Porticcio et Sagone

Ce mercredi à 21 heures, l'académicien Jean-Marie Rouart donnera une conférence au centre culturel de Porticcio. Il sera question de son dernier roman, La vérité sur la comtesse Berdaiev, mais également Jean D'Ormesson, dont il a été un proche durant près d'un demi-siècle.
 
D'un port à l'autre, d'un académicien à l'autre. Jean-Marie Rouart séjourne quelques jours à Sagone mais ses étés, il les a souvent passés à Saint Florent, avec Jean d'Ormesson.
L’académicien Jean-Marie Rouart à Porticcio et Sagone

Les deux hommes se connaissaient très bien. Et Jean-Marie Rouart a pu découvrir ce qui liait profondément D'Ormesson et la Corse. 

« Il avait baigné dans la culture gréco-romaine, dont le berceau est la méditerranée et il retrouvait ce mélange d’instants merveilleux, de saveurs, d’odeurs –les odeurs de la Corse si particulières- et en même temps des valeurs culturelles, c’était la vie », explique Jean-Marie Rouart.

 

Jean d'Ormesson

De Jean d'Ormesson, il sera question ce mercredi à Porticcio. Mais le cœur de la soirée sera le dernier roman de Rouart, La vérité sur la Comtesse Berdaiev.

Une comtesse qui a fuit la révolution soviétique pour se réfugier en France, où elle est entraînée dans le tourbillon de la politique.
 

Femme fatale et pouvoir

Un roman au souffle épique, qui mélange la grande et la petite Histoire.

« Les femmes fatales et le pouvoir ça donne du mouvement et je n’écris pas seulement pour le lecteur mais j’aime bien que le lecteur soit intéressé par un livre toujours en mouvement, par un livre où il y a de l’action, des choses qui se passent », décrit l'académicien.

Ses lecteurs, Jean-Marie Rouart les retrouvera bientôt dans la librairie de Sagone, où ses livres sont en bonne vue. Prêts pour la dédicace de vendredi prochain. Même en vacances, pas de repos pour les écrivains.


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
littérature culture livres