Coronavirus en Corse : la mairie de Porticcio se dote d’une caméra thermique 

La commune de Grosseta-Prugna, sur la rive sud d'Ajaccio, complète son arsenal sanitaire contre le coronavirus. La mairie vient d’installer une caméra thermique. Elle doit permettre de détecter les personnes ayant de la fièvre.
Pour lutter contre le Coronavirus, la mairie de Porticcio s'est dotée d'une caméra thermique.
Pour lutter contre le Coronavirus, la mairie de Porticcio s'est dotée d'une caméra thermique. © JCC/ FTVIASTELLA
Pour entrer à la mairie de Porticcio, il faudra désormais montrer patte blanche. La municipalité vient de se doter d’une caméra thermique afin de prendre la température des visiteurs et ainsi limiter la propagation du coronavirus

Le principe est simple : sur l’image, si le carré entourant le visage d’une personne est vert, il n’y a pas de fièvre. Au-delà de 38 °C, le carré devient rouge. 

 
Lorsque le carré entourant la tête du visiteur est vert, pas de fièvre. A partir de 38°C ce carré devient rouge.
Lorsque le carré entourant la tête du visiteur est vert, pas de fièvre. A partir de 38°C ce carré devient rouge. © Yann Benard / FTVIASTELLA


Aucune image n’est enregistrée. « On a un objectif thermique, appuyé par une intelligence artificielle embarqué dans la caméra. Il permet de prendre la température jusqu’à neuf mètres. Ce système permet de contrôler jusqu’à 30 personnes en même temps », explique Farid Zouari, installateur de caméra thermique.
 

Sécuriser 

La mise en place de cette caméra a un double objectif : prendre la température des agents de la mairie et des visiteurs à partir du 11 mai, jour de déconfinement. « La fièvre est un symptôme de la maladie, ce n’est pas le seul. Mais ça nous permet de sécuriser le personnel et les personnes qui viendront dans notre mairie », souligne Valérie Bozzi, maire de Grosseto-Prugna.
 
Coronavirus en Corse : la mairie de Porticcio se dote d’une caméra thermique


Habituellement, ces caméras sont utilisées pour détecter la source d’un incendie. Elles ont été adaptées à l’épidémie de Covid-19. D’autres collectivités et des hôpitaux seront équipés de cette technologie. 


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société