Réouverture des écoles : des maires de Haute-Corse réclament un report

Le ministère de l'Éducation nationale a publié un protocole sanitaire en vue de la réouverture des écoles le 11 mai après plus d’un mois de confinement. Un document aux règles strictes qui paraît « difficilement applicable » pour les maires de Haute-Corse. 

Lundi 4 mai, le ministère de l'Education nationale a publié un protocole sanitaire en vue de la réouverture des écoles le 11 mai prochain.
Lundi 4 mai, le ministère de l'Education nationale a publié un protocole sanitaire en vue de la réouverture des écoles le 11 mai prochain. © PHOTOPQR/LEREPUBLICAINLORRAIN/MAXPPP
L’annonce de la réouverture des écoles le 11 mai prochain a entraîné la stupeur, voire la colère de certains parents d’élèves et de professeurs

Lundi 4 mai, le ministère de l'Éducation nationale a publié un protocole sanitaire en vue de la rentrée des élèves après plus d’un mois de confinement. Il prévoit la mise en place de règles d'hygiène strictes de distanciation et d'organisation dans les écoles maternelles, élémentaires, collèges et lycées.

 
 Les parents sont invités à prendre la température de leur enfant avant le départ pour l’école. En cas de fièvre (37,8 °C ou plus), l’élève ne doit pas se rendre à l’école. Il est demandé aux professeurs de faire la même chose. 
 Afin d’éviter une possible contamination au Covid-19, le ministère de l'Éducation nationale impose un lavage des mains régulier. Ce dernier devra se faire à minima : 

- à l’arrivée dans l’école 
- avant de rentrer en classe, notamment après les récréations 
- avant et après chaque repas 
- avant d’aller aux toilettes et après y être allé 
- après s’être mouché, avoir toussé, avoir éternué
- le soir avant de rentrer chez soi et dès l’arrivée au domicile.

Les échanges manuels de ballons, jouets, crayons, etc. doivent être évités ou accompagnés de modalités de désinfection après chaque utilisation.

À ceci s’ajoute le respect de la distanciation sociale. Les salles de classe devront être organisées de manière à respecter une distance d’au moins un mètre entre les tables et entre les tables et le bureau du professeur (soit environ 4 m² par élève, à l’exception de ceux placés contre un mur, une fenêtre, une bibliothèque, etc.). « À titre d’exemple, une salle de 50 m² devra permettre d’accueillir 16 personnes ».

 

Le protocole sanitaire pour les écoles maternelles et élémentaires

 Pour les personnels, le port du masque « grand public » de catégorie 1 est « obligatoire dans toutes les situations où les règles de distanciation risquent de ne pas être respectées et est recommandé dans toutes les autres situations ». Le ministère s’engage à mettre à disposition deux masques par jour aux personnels travaillant au sein des établissements scolaires. 

Côté élèves, pour les maternelles, le masque est à proscrire. Pour les élémentaires, le port du masque n’est pas recommandé, mais les enfants peuvent en être équipés s’ils le souhaitent et s’ils sont en mesure de le porter sans risque de mésusage. Il conviendra alors aux parents de fournir un masque à leur enfant. L’objet sera obligatoire uniquement pour les collégiens et les lycéens « dans toutes les situations où le respect des règles de distanciation risque de ne pas être respecté ».
 Ce protocole sanitaire comporte de nombreuses recommandations quant à l’organisation interne des établissements. Ainsi, « l’arrivée et le départ de l’école peuvent être étalés dans le temps, en fonction du nombre d’élèves accueillis par salle et des personnels présents. »

Les jeux de contact et de ballon devront être proscrits, comme « tout ce qui implique des échanges d’objets », ainsi que les structures de jeux dont les surfaces de contact ne pourront pas être désinfectées. En cas de difficulté d’organisation, les récréations pourront « être remplacées par des temps de pause en classe à la fin du cours ».
 Pour lutter contre le Covid-19, le ministère de l'Éducation nationale explique « si les lieux n’ont pas été fréquentés dans les cinq derniers jours, le protocole habituel de nettoyage suffira. Si les lieux ont été fréquentés dans les cinq derniers jours, même partiellement, par précaution, un nettoyage habituel et une désinfection devront avoir lieu selon un protocole de nettoyage approfondi. »

De plus, l’aération des locaux devra être fréquemment réalisée « durant au moins 10 minutes à chaque fois ». 
 

Les maires de Haute-Corse demandent le report de la rentrée


Suite à la publication de ce protocole sanitaire, l’association des maires de Haute-Corse a demandé, dans un communiqué, « le report de la réouverture des écoles ». Selon elle, le document publié par l’Éducation nationale est « difficilement applicable du fait en particulier des moyens matériels, humains et financiers à mobiliser afin de garantir la sécurité des plus jeunes. »

 

Réouverture des écoles : le communiqué de presse de l'association des maires de Haute-Corse



Dans un tweet, José Galletti, maire de Lucciana, a d’ores et déjà annoncé que les écoles de sa commune n’ouvriront pas le 11 mai. 

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
éducation société coronavirus santé déconfinement
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter